La rentrée ne sera pas sécuritaire mais sociale

par · 24 août 2010

Ne nous laissons pas embarquer dans un débat qui est derrière nous ! En terme de sécurité le gouvernement a échoué. Et l’offensive hyper sécuritaire, la radicalisation des mots ne sont qu’un cache-misère qui avait pour but de souffler l’affaire Woerth. Cela a réussit au prix de l’abaissement de la France, condamnée par tous et maintenant par le Pape.

La France ravalée au rang des pays en délicatesse avec les droits de l’Homme… un comble ! Tout cela est à la fois fictif et dépassé.

La vraie question est sociale: retraites, chômage, salaires de la fonction publique, rentrée scolaire et vie chère. Ce sont des impôts plus lourds, un pouvoir d’achat plus chiche. C’est tout cela la rentrée des Français. Ne nous trompons pas de rentrée…