[Parti Socialiste] Panama

par · 31 août 2010

Après avoir attaqué les syndicats le gouvernement panaméen du président conservateur Ricardo Martinelli s’en prend à l’opposition social-démocrate du PRD, le parti de la révolution démocratique.

Le débat et les échanges d’idées sont en démocratie une nécessité. Mais les attaques personnelles visant depuis quelques jours Martin Torrijos, ex-chef de l’Etat, responsable du PRD, président du Comité latino-américain de l’Internationale socialiste, visent à intimider et à empêcher l’expression d’un dialogue critique.

Le Parti socialiste tient en ces circonstances à exprimer sa préoccupation, et sa solidarité à l’égard des syndicats panaméens, du PRD et de Martin Torrijos.