Le gouvernement boite bas

par · 9 septembre 2010

Le taureau gouvernemental sort de la séance des picadors syndicaux et parlementaires éreinté. Un succès des manifestations imprévu. Une opposition contraignant Woerth a reconnaitre qu’il ne partage pas la logique de la réforme socialiste sur les retraites. Conspuée dans la rue, bousculée dans l’hémicycle, déchirée dans les sondages, désorientée par les divisions, la majorité boitille, tournant en rond, rêvant de l’estocade pour mettre fin au calvaire gouvernemental. Et comme si cela ne suffisait pas, l’affaire Tapie venant après Woerth et Chirac, illustre un peu plus que Sarkozy préside pour les riches et les puissants. Pour le peuple c’est le service minimum.

catégorie Ecrits, Expressions