Monsieur Sarkozy trépigne à l’Elysée

par · 15 septembre 2010

Monsieur Sarkozy trépigne à l’Elysée. Monsieur Accoyer dissout l’Assemblée. Hallucinant débat à l’Assemblée Nationale où la majorité se tient coi pour permettre au débat de se terminer à l’heure, où l’opposition est contrainte une nuit durant de parler seule de la réforme des retraites.

L’obsession de la date du vote fixé par le président le mercredi 15 septembre pour l’adoption de la réforme, tourna au petit matin au coup de force ou à la farce quand le président de l’Assemblée Nationale supprima d’un coup de plume 170 intervenants dissolvant ainsi l’Assemblée.