Prises d’otages, le pouvoir doit informer les partis

par · 22 septembre 2010

Le Parti socialiste condamne l’enlèvement des membres d’équipage français au large du Nigeria, après celui de nos ressortissants au Niger et exprime sa solidarité envers les familles.

Le Parti socialiste soutient la volonté du gouvernement de tout faire pour obtenir dans les meilleurs délais la libération des otages et leur retour sains et saufs dans leurs familles.

Après les déclarations du directeur de la sécurité intérieure, après cette nouvelle prise d’otage qui suit celle de la semaine dernière, le président de la République et le Premier ministre doivent informer sans délai les différents partis politiques représentés au Parlement de la situation exacte et des mesures prises à l’extérieur comme à l’intérieur, pour assurer la sécurité des Français, comme l’a demandé Martine Aubry et comme l’avait fait Lionel Jospin après les attentats du 11 septembre 2001. C’est un devoir en démocratie.