Ca bouge en Allemagne

par · 2 octobre 2010

La politique de déflation salariale soutenue par Angela Merkel en Allemagne subit ses premiers accrocs. D’une part IG Metall viens d’obtenir son premier accord d’augmentation de salaires via des grèves d’avertissement. Mais aussi par le programme du congrès de travail du SPD. On peut lire dans le texte: « Les salaires doivent évoluer parallèlement à la productivité des entreprises » et surtout « les pouvoirs publics doivent veiller à instaurer un salaire minimum ( 8,50 l’heure) et à coordonner d’avantage les politiques économiques avec les partenaires européens ». Cela faisant suite au texte commun Sigmar Gabriel-Martine Aubry. Les récents sondages donnent le SPD en hausse et au coude à coude à 24%. Sigmar Gabriel a affirmé dans son discours que le SPD se devait de parler à tous et pas seulement aux revenus confortables préconisant un retour aux classes populaires… Comme un certain Ed Milliband.