Eric Woerth, le François-Marie Banier du FMI !

par · 8 octobre 2010

Le Ministre du travail, exténué, acculé par les affaires et la rue, croit trouver sa fortune en s’arrogeant un rapport du service finances du FMI, qu’il n’a pas lu.

Comme François-Marie Bannier, selon la fille Bettencourt, a fait main basse sur la fortune de la famille, M. Woerth croit pouvoir rétablir la sienne grâce au FMI, et à un texte qui fixe des options sur les retraites sans trancher. Et dont il sait que Dominique Strauss-Kahn est étranger puisque les directeurs du FMI ne participent pas au rapport sur leur propre pays.

Monsieur Woerth est tout autant pathétique que Monsieur Bannier qui remercie le coeur et l’âme de Madame Bettencourt après avoir empoché un joli dividende…

catégorie Ecrits, Expressions

Les commentaires2 Commentaires

  1. Bloggy Bag dit :

    Pauvre UMP à la recherche d’une caution morale et d’une légitimité économique. Il faut vraiment que le PS vienne à leur secours en gagnant les présidentielles !

  2. gourdon dit :

    Oui, il serait tant de réagir face à toutes ces affaires de corruption. Caseneuve, chez Mediapart, puis aussi Ayraut, le débat sur les retraites n’est pas la clé, il se prépare trop de choses dans les arrières courres, et le peuple n’est plus souverain, quand à DSK, son avertissement sur la guerre des monnaies reste une analyse juste, mais Trichet pour le coup ne suit pas, en augmentant les salaires dès 2007, le virage était pris par Sarkosy. L’erreur date de cette année…..avec tous les boulets de la corruption, Karachi, Kadafi, Sarkosy, le K tronne au milieu du Y, c’est de l’imposture!