Jean-Christophe Cambadélis à Bordeaux…

par · 13 octobre 2010

Lors d’un point de presse à Bordeaux, à l’occasion de sa venue dans la ville, à l’invitation de Ludovic Freygefond, Premier secrétaire fédéral de Gironde, pour présenter son livre « Dis moi où sont les fleurs ? », essai sur la politique internationale de Nicolas Sarkozy, Jean-Christophe Cambadélis a déclaré: « Nicolas Sarkozy s’en remet à Alain Juppé qu’il vient visiter demain. C’est dire si nous vivons une crise de représentativité du pouvoir »

Les commentaires1 Commentaire

  1. topaz dit :

    Lorsque l’on est jeune, lycéen ou étudiant, on est malléable, influençable et pas encore déjà déterminé dans ses options ou choix politiques. Je me suis retrouvée dans ce cas précis entre un père gaulliste et un professeur d’économie gauchiste, qui avait, sur le moment et à mes yeux, tout juste. Pour cette raison et au-delà du débat sur les retraites, Ségolène a eu tort hier, en tant que responsable politique, de jouer sur cette corde sensible « parents, grand-parents, chômage ». Elle n’a pas « appelé » les jeunes à descendre dans la rue, mais, par ses propos pas assez mesurés elle les y a « incités ». Ce n’est pas son rôle. Dans un tribunal on dirait : rejeté, on influence le témoin.