[Parti Socialiste] Guinée: Appel au calme

par · 26 octobre 2010

La Guinée est engagée dans un processus électoral qui doit permettre, pour la première fois depuis l’indépendance du pays, le choix démocratique d’un Président de la République. Cette avancée historique ne doit pas être remise en cause par les imperfections qui ont caractérisé le premier tour du scrutin et le manque de consensus qui a caractérisé le fonctionnement de la précédente.

Le Parti socialiste se réjouit qu’un nouveau président de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante) ait pu être nommé et laisse espérer un retour à la normale du fonctionnement de cette institution.

Il serait souhaitable que le deuxième tour de l’élection présidentielle se tienne aussi tôt que possible. La fixation d’une date réaliste, acceptée par les deux candidats en lice, est une urgence pour prévenir la multiplication des conflits isolés.