Mois novembre 2010

30 Nov

2 Comments

Jean-Christophe Cambadélis invité de Mardi politique sur RFI

par

Au cours de cette émission, Jean-Christophe Cambadélis est interrogé, entre autres, sur la candidature de Ségolène Royal aux primaires socialistes, le nouveau gouvernement de François Fillon et la situation économique française par Florent Guignard, journaliste au Service en charge de la politique (RFI), Gaël Desgrées du Lou, rédacteur en chef, (20 Minutes), Michel Revol (Le Point), Stefan Simons (Der Spiegel).

(19:29)

30 Nov

16 Comments

Les primaires sont parties, tant mieux. Elles doivent être maîtrisées au mieux !

par

J’appelle à la responsabilité tranquille !

Il y a quand même en jeu l’avenir de la France et le sursaut de l’Europe. Bon, avec la candidature de Ségolène Royal, les primaires sont médiatiquement parties ! Il n’est pas anormal, vu un calendrier final fixé à l’été, que les candidats les moins bien placés dans les sondages et dans le Parti socialiste se lancent de loin. Maintenant, il ne faut pas que la libre présentation des candidatures tourne à la foire d’empoigne. Alors  tous ceux qui  défendent l’intérêt général, la responsabilité et le travail, doivent entamer le renouveau de la gauche pour relancer la France, doivent tranquillement se rassembler au cœur du Parti socialiste et se tourner vers les Français.


29 Nov

2 Comments

[Parti Socialiste] Haïti

par

Les Haïtiens ont été appelés aux urnes pour désigner leur président et leurs députés dimanche 28 novembre. Douze candidats à l’élection présidentielle ont exigé l’annulation d’un scrutin, selon leurs déclarations, entaché de fraude. L’organisation de l’élection est ainsi venue ajouter un problème de plus à ceux, dramatiques, que connaissent les Haïtiens, les destructions provoquées par le tremblement de terre du 12 janvier 2010 et le choléra.

Le Parti socialiste est particulièrement préoccupé par la situation en Haïti. Plus que jamais, ainsi que l’avaient signalé le parti Fusion – les socialistes haïtiens – la priorité est à la solidarité pour aider ce pays à se reconstruire. Les élections dans un tel contexte doivent être un aboutissement, organisées dans des conditions convenables et authentiquement démocratiques.

29 Nov

2 Comments

A propos des révélations du site Wikileaks

par

Sur Canal + dans la chronique de Nicolas Domenach, Jean-Christophe Cambadélis réagit aux révélations du site Wikileaks: « C’est à l’image de notre époque, la « transparence est sans limite et l’irresponsabilité aussi. Tout doit être vu, révélé, amplifié, déformé. La tyrannie de la transparence est sans limite. Peu importe que les révélations sur le coup d’état voulu par la CIA, avec l’aide de l’opposition iranienne soit le prétexte rêvé pour le régime. Ils vont pouvoir torturer, emprisonner sous ce prétexte lâché en pâture. L’Iran ne devrait pas être troublée par la caractérisation de fasciste. Il n’avait pas échappé à Mahmoud Ahmadinejad que la France était aux avant-postes. Par contre, la révélation sur le fait que l’Arabie Saoudite voulait bombarder l’Iran révèle les raisons du sur-engagement français. Pour faire plaisir non pas à Israël mais à l’Arabie Saoudite pour obtenir des marchés, principalement d’armes » .

29 Nov

2 Comments

RMC: JC Cambadélis interrogé ce matin par Jean-Jacques Bourdin

par

« Il faut arrêter le flipper socialiste sur les primaires. Ce n’est pas la question que se posent les Français. Ils nous disent « qu’est-ce que vous proposez concrètement à nos problèmes concrets ? (…) Martine Aubry est dans son rôle de première secrétaire qui fait travailler le PS et veut le succès des primaires, c’est à dire qu’un million de français nous aide à désigner le meilleur (…).

Petit à petit DSK s’impose comme le meilleur pour nous sortir de la crise et battre Nicolas Sarkozy (…) Laissons le travailler à surmonter la crise de l’euro. Ne le pressons pas. (…)Sortir de l’euro c’est passer en deuxième division. C’est l’instabilité monétaire avec les dévaluations monétaires sans fin. On ne peut pas s’en sortir avec la politique d’austérité renforcée que Merkel et Sarkozy font subir à l’Europe. (…) La lutte contre les déficits, sans croissance, sans politique économique concertée est un puits sans fond qui a comme limite la patience des peuples ».

25 Nov

Commentaires fermés sur L’exaspération française

L’exaspération française

par

Ce que je retiens de mes virées en province, c’est d’abord l’extraordinaire dichotomie entre la France et le bocal parisien. Rien de ce qui occupe la presse parisienne n’a de prise. A force d’anticiper nous sommes dans la virtualisation de l’information. Ce qui accentue la coupure avec les élites.

Ensuite l’exaspération est palpable comme ces personnes m’arrêtant dans la rue: « mais dites leur qu’on n’en peut plus… ». Le précariat hante nos provinces. Chômage, temps partiels, petits boulots, les français n’y arrivent plus. Entre amertume et scepticisme, les français sont exaspérés par la facture sarkozyste. Les jeunes n’ont aucune visibilité et les plus âgés vivent dans la peur du lendemain. Bref la « France d’en bas » a des problèmes, extrêmement quotidiens. Ils souhaitent l’alternance mais doute de l’alternative. Et pour peu que celle-ci soit perceptible, le mouvement sera irrésistible.

C’est à cela qu’il faut s’attacher !

24 Nov

4 Comments

Giscard ouvre le chemin à l’éviction de Sarkozy au profit de Fillon

par

L’ex-président Valéry Giscard d’Estaing s’exprime peu. Mais quand il se déplace, ce n’est jamais pour rien.

Il répondait hier sur la chaîne Public Sénat aux questions de Jean Pierre Elkabbach. Il n’a, non seulement, pas apprécié le remaniement, mais, pas du tout non plus, la marginalisation des centristes dans le dispositif sarkozyste.

Alors, il promet à François Fillon un avenir présidentiel et frappe avec une précision chirurgicale sur l’affaire Karachi : « Si on ne lève pas le secret défense, c’est que l’on cache les rétro-commissions. » La bataille des droites a commencé comme la nomination de Fillon l’induisait. Comme les sondages en rafale démontrent que la gauche peut l’emporter dans 500 jours. La question de l’éviction du résident de l’Elysée ne fait que commencer. Voilà pourquoi nos stratèges qui veulent accélérer le calendrier à gauche devraient y réfléchir à deux fois.

24 Nov

Commentaires fermés sur [Parti Socialiste] Corées

[Parti Socialiste] Corées

par

Le Parti socialiste condamne fermement le bombardement nord-coréen d’une île de Corée du Sud. Cette attaque constitue une provocation militaire et risque d’accroître la tension entre les deux Corées. Venu après des révélations sur le programme nucléaire de Pyongyang, ce bombardement pourrait menacer la paix dans la péninsule.

Le Parti socialiste demande une réunion urgente du Conseil de sécurité pour examiner les événements et prendre des mesures pour empêcher une dégradation de la situation.

23 Nov

Commentaires fermés sur Propositions de loi du groupe SRC

Propositions de loi du groupe SRC

par

Jeudi 18 novembre 2010, le Groupe SRC était maître de l’ordre du jour à l’Assemblée nationale. Voici les textes qu’il a choisi d’examiner et qui ont été soumis au vote des députés mardi 23 novembre 2010.

Proposition de loi visant à instaurer un mécanisme de prévention de la surpopulation pénitentiaire

Cette proposition de loi part d’un constat simple et partagé jusque sur les bancs de la majorité : la prison, l’exécution des peines, la chaîne pénale sont aujourd’hui en crise. Près de 10 000 détenus sont en surnombre, alors que 82 000 peines d’emprisonnement ferme sont en attente d’exécution. Il est donc temps de redonner du sens à la sanction, mais aussi d’aider à la réinsertion tout en luttant contre la récidive et en encadrant les sorties de prison. Les deux mesures de cette proposition de loi permettent d’avancer dans ces directions. Il s’agit tout d’abord d’instaurer un mécanisme qui limite le nombre des détenus au nombre de places. Il faut également mettre en place une mesure de libération conditionnelle automatique à 2/3 de la peine, sauf avis contraire du juge d’application des peines pour éviter les sorties sèches.

Proposition de loi pour l’indépendance des rédactions

Aujourd’hui, avec le jeu des rachats et des fusions, les entreprises de presse passent sous le contrôle d’actionnaires, de groupes industriels ou financiers qui vivent des marchés publics et dont les intérêts économiques et politiques peuvent entrer en contradiction avec le souci d’informer librement et honnêtement. Ces derniers temps, et singulièrement depuis 2007, les atteintes à l’indépendance des rédactions se sont multipliées. Pressions, censures, perquisitions contraires au droit européen se multiplient. Alors que la presse vit une mutation économique et technique difficile, les députés SRC proposent des mesures permettant de garantir l’indépendance des rédactions sans interférer sur le pouvoir légitime des éditeurs. Il s’agit d’actualiser les textes de loi régissant la presse et les médias afin de faire respecter le pluralisme de l’information, garantir l’indépendance des rédactions en les protégeant de la pression économique et politique. Pour que le public soit mieux informé sur les dirigeants réels des groupes de presse, il convient d’instaurer pour ces entreprises des obligations accrues de transparence. Lors des débats, les députés UMP ont de nouveau feint leur étonnement. Pour eux, une telle loi n’aurait aucune inutilité. Et pourtant, rappelons que la France est aujourd’hui au 44ème rang mondial en matière de liberté de la presse. Elle était au 11ème rang en 2002.