Fillon prend date !

par · 4 novembre 2010

Il est de bon ton de dire que François Fillon a posé sa candidature, par son intervention hier, devant les ingénieurs à Matignon.

Voir ! Il a surtout pris date en estimant qu’il ne fallait pas changer de cap, ce qui complique encore plus le remaniement. Car s’il ne s’agit plus de changer de meneur de jeu mais de système de jeu, François Fillon condamne par avance Nicolas Sarkozy dans sa quête d’un second mandat. Il veut effacer la première partie de son premier mandat. Et François Fillon ne veut pas être le méchant de la mauvaise époque, mieux il se « présidentialise ». Il se fait défenseur d’un temps long, celui de la patience, de la cohérence. Voilà donc Nicolas Sarkozy devant un dilemme: humilier François Fillon et en faire un concurrent ou humilier Jean-Louis Borloo et perdre un peu plus le centre.

En tous cas François Fillon a le pied dans la porte… de la future présidentielle…

catégorie Ecrits, Expressions

Les commentaires1 Commentaire

  1. topaz dit :

    Si votre analyse est juste, et si la gauche « se plante » dans ses choix, je préférerais demain François Fillon à l’actuel locataire de l’Elysée. Que de chemin parcouru par celui qui était, il y deux ans, inconnu des Français. Aujourd’hui il joue une carte nouvelle : s’inscrire dans la durée avec effectivement deux options possibles. A droite aussi les neurones fonctionnent plein gaz.

    Face à notre hyper-président, il semblerait qu’à Solférino Martine Aubry nous la joue « coups de gueule » et micro brain-trust. Je me demande si elle n’aurait pas rencontré DSK avant ou après Agadir …. ou « à » Agadir à la Toussaint, ce qui serait un symbole fort pour notre MD.