Internationale socialiste des femmes

par · 12 novembre 2010

J’ai ouvert aujourd’hui la réunion de l’internationale socialiste des femmes, devant 45 délégations du monde entier. Après avoir mesuré le chemin parcouru depuis le congrès de Stuttgart en 1907, J’ai plaidé pour la 5ème convention des nations unies des femmes, face aux conséquences pour ces dernières avec la crise économique. J’ai ensuite plaidé pour une grande campagne pour libérer Sahkine en Iran et Aung san suu kyi, imaginant les parlementaires socialistes du monde entier prendre position. Enfin j’ai indiqué combien il était émouvant de recevoir l’IS femmes dans la salle Marie Thérèse Eyquen pour un parti qui avait donné au féminisme Yvette Roudy, imposé la 1ere femme premier ministre Edith cresson et qui est dirigé aujourdhui par une femme Martine Aubry.

Les commentaires1 Commentaire

  1. topaz dit :

    Puisque les femmes sont à l’honneur dans les « premières », on pourrait rappeler Blanche Breitmann, grand-mère maternelle de DSK, qui fut, je crois dans les années 1910, la première femme chirurgien dentiste en France.