Faut-il se précipiter ?

par · 15 novembre 2010

Faut-il se précipiter comme le demande Jean-Marc Ayrault ? L’accélération du calendrier c’est l’assurance d’une primaire baclée… Pas étonnant chez ceux qui ont toujours été contre la primaire. Se précipiter alors que la droite est en train de se décomposer, c’est aussi donner de l’air à Nicolas Sarkozy. Enfin accélérer le calendrier c’est tirer un trait sur ce que nous avons fait au profit d’un portrait…

Les commentaires1 Commentaire

  1. Fayçal dit :

    il est évident qu’il faut rester fébrile.
    Je comprends les impatiences et les appels insistants.
    Mais ce serait une faute de se précipiter sur les échéances.