Nicolas Sarkozy sans ressort !

par · 16 novembre 2010

Laissons les commentaires sur le style de Nicolas Sarkozy, le re-présidentialisation voire le réformisme de droite ou encore le dispositif de campagne. Et revenons aux faits.

1- Nicolas Sarkozy n’a pas rebondi après la défaite aux élections régionales. La burqa échec, les retraites bronca, le remaniement contraint.

2- Nicolas Sarkozy est au plus bas dans les sondages et près de 70% des français ne croient pas dans le nouveau gouvernement pour changer.

3- Les centristes n’ont certes pas de centre mais ne sont pas sarkophiles.

4- La gauche est avant tout sarkophobe.

5- Et l’électorat frontiste sarkoseptique.

6- Dans l’électorat UMP on lui préfère François Fillon et Dominique de Villepin ne lâche pas.

7- Il ne voulait ni François Fillon ni Jean-François Coppé, il a les deux, il voulait Jean-Louis Borloo, il ne l’a plus.

8- Les déficits l’immobilisent. la crise menace de rechuter en Europe.

9- La Chine et les Etats-Unis font du dumping monétaire et l’Allemagne ne veut ni relance, ni inflation.

10- Il a devant lui des cantonales et des sénatoriales difficiles et un G20 dont il ne sortira rien ou presque.

Conclusion: Nicolas Sarkozy est dans les cordes et n’a plus de ressort si ce ne sont les commentaires de la presse. Mais les faits sont têtus, il n’a pas rebondi, il a proposé au pays de continuer faute de mieux et a gardé François Fillon pour qu’il ne prospère pas à l’extérieur, mais qui devient l’ennemi de l’intérieur. On n’est plus dans la rupture mais dans la continuité. Nicolas Sarkozy se « chiraquise », en ratant l’occasion de la contrition sur ses erreurs.

catégorie Ecrits, Expressions