A propos des révélations du site Wikileaks

par · 29 novembre 2010

Sur Canal + dans la chronique de Nicolas Domenach, Jean-Christophe Cambadélis réagit aux révélations du site Wikileaks: « C’est à l’image de notre époque, la « transparence est sans limite et l’irresponsabilité aussi. Tout doit être vu, révélé, amplifié, déformé. La tyrannie de la transparence est sans limite. Peu importe que les révélations sur le coup d’état voulu par la CIA, avec l’aide de l’opposition iranienne soit le prétexte rêvé pour le régime. Ils vont pouvoir torturer, emprisonner sous ce prétexte lâché en pâture. L’Iran ne devrait pas être troublée par la caractérisation de fasciste. Il n’avait pas échappé à Mahmoud Ahmadinejad que la France était aux avant-postes. Par contre, la révélation sur le fait que l’Arabie Saoudite voulait bombarder l’Iran révèle les raisons du sur-engagement français. Pour faire plaisir non pas à Israël mais à l’Arabie Saoudite pour obtenir des marchés, principalement d’armes » .

Les commentaires2 Commentaires

  1. Yves Le Pape dit :

    Les documents ont été fournis à Wikileaks. Fallait-il les garder secrets ? Ils se sont entourés de la collaboration de 5 grands journaux, ce qui me paraît une démarche tout à fait respectable. Que les gouvernements prennent de nouvelles mesures de précaution pour préserver leurs « secrets de polichinelle » et pouvoir échanger en paix leurs appréciations sérieuses et continuer à nous fournir les images de leurs sourires hypocrites…. et la « tyrannie » de Wikileaks ne fonctionnera plus.

  2. topaz dit :

    Est-ce un bien ou un mal, un progrès ou un danger ? Probablement les deux. Dans les années 60 Wikileaks aurait-il fait la lumière sur l’assassinat de JFK, à l’ombre dans un coffre pour longtemps encore ?