[Parti Socialiste] Haïti

par · 29 novembre 2010

Les Haïtiens ont été appelés aux urnes pour désigner leur président et leurs députés dimanche 28 novembre. Douze candidats à l’élection présidentielle ont exigé l’annulation d’un scrutin, selon leurs déclarations, entaché de fraude. L’organisation de l’élection est ainsi venue ajouter un problème de plus à ceux, dramatiques, que connaissent les Haïtiens, les destructions provoquées par le tremblement de terre du 12 janvier 2010 et le choléra.

Le Parti socialiste est particulièrement préoccupé par la situation en Haïti. Plus que jamais, ainsi que l’avaient signalé le parti Fusion – les socialistes haïtiens – la priorité est à la solidarité pour aider ce pays à se reconstruire. Les élections dans un tel contexte doivent être un aboutissement, organisées dans des conditions convenables et authentiquement démocratiques.

Les commentaires2 Commentaires

  1. topaz dit :

    Demain ou après-demain, c’est François Hollande qui va se lancer. Martine Aubry aura des envies de démission et c’est le PS qui sera rattrapé par ses démons et le calendrier des primaires. Un scénario prévisible, des commentaires incohérents dans les médias et un frein certain à la préparation d’un projet « crédible ». Pour toutes ces raisons qui étaient perceptibles, je croyais à tort que dsk se dévoilerait en novembre … A-t-il une botte secrète ? Veut-il être le recours dans la pagaille ? Les militants ne vont-ils pas se lasser de ces langages codés ? Qui va policer les égos ? Pas sûr que Martine Aubry en ait encore la force et l’envie …

  2. topaz dit :

    DSK devait en avoir la prescience la semaine dernière. Il ne l’aura pas convaincue. Elle est un électron libre qui va nous « resservir » 17 millions d’électeurs et François Mitterrand … Sa candidature change la donne et oblige le PS à réagir.