RMC: JC Cambadélis interrogé ce matin par Jean-Jacques Bourdin

par · 29 novembre 2010

« Il faut arrêter le flipper socialiste sur les primaires. Ce n’est pas la question que se posent les Français. Ils nous disent « qu’est-ce que vous proposez concrètement à nos problèmes concrets ? (…) Martine Aubry est dans son rôle de première secrétaire qui fait travailler le PS et veut le succès des primaires, c’est à dire qu’un million de français nous aide à désigner le meilleur (…).

Petit à petit DSK s’impose comme le meilleur pour nous sortir de la crise et battre Nicolas Sarkozy (…) Laissons le travailler à surmonter la crise de l’euro. Ne le pressons pas. (…)Sortir de l’euro c’est passer en deuxième division. C’est l’instabilité monétaire avec les dévaluations monétaires sans fin. On ne peut pas s’en sortir avec la politique d’austérité renforcée que Merkel et Sarkozy font subir à l’Europe. (…) La lutte contre les déficits, sans croissance, sans politique économique concertée est un puits sans fond qui a comme limite la patience des peuples ».

Les commentaires2 Commentaires

  1. topaz dit :

    Sursaut et politique coordonnée … Le PS devrait aussi se l’appliquer à lui-même. Quelle réponse à nos problèmes concrets ? C’est une question que les Français posent au PS depuis longtemps. La primaire de désignation c’est nouveau et il faudra bien arrêter de biaiser et leur expliquer comment elle va se dérouler puisqu’ils sont en première ligne.