Jean-Paul Huchon ou la vengeance du pouvoir

par · 6 décembre 2010

Sur la base d’une plainte de l’UMP, le rapporteur public préconise – rien de moins – que l’invalidation de Jean-Paul Huchon actuellement Président de la Région Ile-de-France et le remboursement du compte de campagne.

L’UMP n’a pas digéré sa défaite en Ile-de-France. ll y a là une vengeance politique qui est signée. Il s’agit de faire payer à Jean-Paul Huchon le camouflet fait à Nicolas Sarkozy qui avait urgemment besoin d’une victoire pour rebondir. Mauvais perdant, mauvais joueur, ce coup bas démontre que pour la droite les victoires de la gauche sont toujours illégitimes.

Les commentaires2 Commentaires

  1. topaz dit :

    Précisons pour ceux qui lisent que D. Cohn-Bendit a fait cette réponse alors qu’il était interrogé sur les critiques qui jugent DSK « trop à droite ».

  2. topaz dit :

    Camba, sur la base d’une plainte « d’un militant » de l’UMP. L’invalidation d’un score de 57 % des voix avec des comptes validés par la Commission nationale serait un peu sévère.

    Dany Cohn-Bendit reconnait s’être trompé en soutenant Ségolène Royal en 2007 et espère la candidature de DSK. « Je crois qu’il faut faire attention. DSK occupe une position centrale avec ce qu’il défend en France. Il faut savoir ce qu’on veut, est-ce qu’on veut être de gauche et perdre, ou est-ce qu’on veut battre Nicolas Sarkozy » ? dit-il. Une réflexion intéressante -même si le positionnement qu’il donne à DSK n’engage que lui- en ce sens que la prise de conscience aurait commencé d’abord à l’extérieur du PS …