DSK ça chemine, ça trottine, mais le petit âne de la chanson ne se prononce pas

par · 20 décembre 2010

Et il a raison ! Les sondages ne font pas une élection, même si ça les facilitent. L’embellie sondagière de DSK marque tout simplement l’envie des Français d’avoir un vrai Président, juste, et qui sait où il va. Ceci implique une certaine maîtrise du temps. A gauche, outre DSK, seule Martine Aubry exprime cette résistance à l’air du temps. On ne peut être au dessus en étant constamment dans l’instant. Notre régime présidentiel exige cette capacité d’indépendance que l’on assimile au sens de l’Etat. D’où – au delà des nécessités politiques de ne pas se précipiter – la capacité à résister à la pression est une condition de la présélection. Alors mon conseil pour l’année à venir: laissons dire, soyons taiseux, travaillons à la sortie de crise et DSK et/ou Martine Aubry seront sur la bonne voie !

Les commentaires5 Commentaires

  1. topaz dit :

    @ Nina – Ce sont les deux probabilités avancées, la réalité
    sera différente. Il faut tout de même être conscients que, depuis
    le congrès de Reims, le PS aussi a cheminé, a trottiné et s’est
    bonifié et cela grâce à Martine Aubry. Ne l’oublions pas. @ Tous –
    Venez plus souvent commenter sur le blog de Camba. Les post sont
    intéressants et les échanges aussi.

  2. SoDem dit :

    Espérons. C’est vrai qu’il est long d’attendre mais partir trop tôt n’est pas une bonne technique.

    Il me semble pourtant que DSK avait dit qu’il donnerait des signes à la fin de l’année.

    Plus il tarde plus ça me semble positif car je ne pense pas qu’il puisse renoncer au dernier moment en laissant tout le monde au milieu du gué.

  3. Nina dit :

    Ca chemine, ca trottine, mais qu’on ne mélange pas ces deux noms sans arrêt : autant on est très nombreux à avoir envie de voter DSK en 2012, autant la question se poserait tout autrement pour ce qui est de Martine Aubry…..

  4. Patrick P. dit :

    C’est ça. Rien à ajouter.

  5. topaz dit :

    Camba devient plus précis dans ses propos … C’est bon signe et un signal de plus !
    DSK s’est fabriqué une histoire, il lui laisse vivre sa petite vie d’histoire. Une ère nouvelle se profile, l’horizon est limpide, les nuages évanescents. Au nom d’un combat le bel oiseau migrateur poursuit son vol en solitaire, à tire-d’ailes, mais il sait qu’il a rendez-vous avec l’Histoire.