La solitude: Grande cause nationale de Nicolas Sarkozy !

par · 23 décembre 2010

Nicolas Sarkozy est à ce point isolé que la solitude sera grande cause nationale pour la nouvelle année !

Etrange symbole qui souligne la singularité d’un pouvoir contesté dans les urnes, dans la rue, dans les sondages et bientôt dans son camp. L’équation sarkozienne est complexe: continuer à gouverner dans un retour aux fondamentaux, dixit Jean-François Copé. Ces fameux premiers pas qui furent à la base du rejet. Défaire ce qui fut fait pour priver la gauche d’arguments – identité nationale, bouclier fiscale – mais au bout c’est l’argument de la bonne gestion qui tombe. Courir après Marine Le Pen mais c’est fuir l’électorat centriste. Tenter de le conquérir c’est s’aliéner l’espace frontiste. Nicolas Sarkozy ne peut espérer que la division à gauche lui redonne de l’espace. Il n’émet plus, n’est plus attractif, son discours n’est que la justification de ce qu’il a fait. Et son projet ne peut se poser à la droite ou au centre que lorsqu’il saura qui à gauche. Raison de plus pour maintenir le calendrier et octroyer à Nicolas Sarkozy son année de solitude !

catégorie Ecrits, Expressions

Les commentaires3 Commentaires

  1. topaz dit :

    Comment peut-on être en rupture de glycol, à Paris, au mois de décembre, alors que la météo est très fiable depuis 3 semaines ? L’usine de Fos est en grève depuis 3 jours mais l’Europe est-elle sur une autre planète ? Comme avec les sondes Pitot, nous voilà avec un risque de givrage sur le tiers des avions qui va décoller ! Négligence, absence d’anticipation, c’est grave.

  2. topaz dit :

    Un Noël pas comme les autres, contrarié par une météo incontrolable. On pourrait imaginer un père noël et un sapin dans les gares et les aéroports pour tous les enfants qui n’arriveront pas à l’heure à destination. C’est probablement sur une terre chère à son coeur que DSK va pouvoir « respirer » en cette fin 2010 etpeaufiner ses choix. Joyeux Noël à vous, Camba, et à tous ceux qui consultent ce site.

  3. topaz dit :

    Dans le tumulte des hommes et des évènements, Nicolas Sarkozy a rencontré l’Histoire. Si la solitude est parfois sa tentation, il est clair qu’aujourd’hui elle n’est pas son amie.