Mois janvier 2011

31 Jan

2 Comments

Beur FM reçoit Jean-Christophe Cambadélis

par

Dans 48h nous serons fixés. L’affrontement ou l’effondrement en Egypte. L’armée tient les clés de l’évolution ou de la révolution. Ce n’est pas un bloc homogène. La suite c’est la rue. Les jeunes urbains « internetisés » et peut enclin à se satisfaire du replâtrage […] Le nouveau Vice-Président Omar Souleimane détient la réalité du pouvoir. Où ira-t-il pour le maintenir ?[…] Madame Alliot-Marie ne pouvait pas critiquer Moubarak qui venait de la recevoir, histoire de faire oublier l’impair tunisien […] J’appelle toujours à la responsabilité des socialistes. Trop de candidats aux primaires tuent les primaires […] Le brouillage du brouhaha, de la médiatisation des pré-primaires est un obstacle aux messages socialistes […] Rendons hommage à Martine Aubry qui a réussit à remettre le PS au travail.

31 Jan

Commentaires fermés sur [Parti Socialiste] République centraficaine

[Parti Socialiste] République centraficaine

par

Le Parti socialiste exprime son inquiétude après le déroulement des élections en République centrafricaine et, plus encore, devant les conditions de leur dépouillement.

Plusieurs missions d’observation électorale, notamment celle de la francophonie, et plusieurs ONG ont exprimé, dès le lendemain des élections, des réserves sur leur déroulement.

Les dernières informations sur les conditions de collecte des résultats et leur récolement par une « Commission électorale indépendante » abandonnée par les représentants de l’opposition, les menaces physiques exercées sur certains candidats par des éléments de la garde présidentielle, font craindre le pire.

Le Président de la RCA doit comprendre que certaines méthodes du passé ne peuvent plus être acceptées ni par les populations, ni par la communauté internationale. Sa première responsabilité aujourd’hui doit être que le résultat des élections dans son pays soit incontestable.

30 Jan

3 Comments

Egypte : La révolution de palais a-t-elle lieu ?

par

La nomination d’Omar Souleimane, chef des services secrets comme vice-président et Ahmed Chafik, ministre de l’aviation militaire comme premier ministre marque un premier tournant dans la Révolte du Lotus.

Moubarak est mis sous le boisseau, son fils évincé, l’armée garde le pouvoir, la communauté internationale dont Israël (Souleimane « contrôle » la bande de Gaza) soulage. On va vite savoir si l’armée tolère comme depuis deux jours de nouvelles manifestations.

À noter le fait que les Frères musulmans n’ont pas trop bougé et demandent juste une transition au pouvoir. Reste que l’on ne fait pas rentrer l’exaspération de la jeunesse des villes comme cela. La journée va être cruciale.

29 Jan

Commentaires fermés sur Téhéran, Tunis, Le Caire… la mèche longue du discours d’Obama au Caire

Téhéran, Tunis, Le Caire… la mèche longue du discours d’Obama au Caire

par

Après la Tunisie, le Yémen et maintenant l’Egypte, la révolution tunisienne a son onde de choc. Celle-ci ne se fait pas contre le grand satan américain. Mieux elle utise le désir de liberté et de démocratie sur fond de colère sociale. Le discours de Barack Obama au Caire prenant à contre pied la stratégie de Bush vis-à-vis de l’islam a évité que la colère inévitable ne se focalise pour l’instant contre le monde occidental. Il suffit de voir comment les reporters de CNN sont acceptés dans les événements. On peut même soutenir que ses propos humbles et solidaires furent un efficace pont d’appui à la contestation iranienne à la base de tout. Comme quoi le courage et la clairvoyance sont nécessaire à un homme d’Etat. Une dimension gaullienne que Mitterrand sut saisir sur la crise des SS20 ou la création de l’euro ou Chirac contre la guerre du Golfe et qui a fait défaut à Sarkozy…

28 Jan

2 Comments

Egypte : révolution ou révolution de palais ?

par

A l’évidence le régime de Moubarak est de toutes parts contesté. Comme en Tunisie où la belle famille prévaricatrice a joué le rôle de catalyseur. En Egypte c’est l’idée d’imposer le fils du président qui unifie le mécontentement latent. L’armée qui fait corps avec un complexe militaro-industriel ne veut ni d’une succession, ni d’une révolution qui ouvrirait la porte aux frères musulmans. Inutile de dire que la communauté internationale, les Etats-Unis en tête, ne souhaite pas la déstabilisation et une solution à l’iranienne. La rue, elle, a en tête la Tunisie et voit là une occasion historique. Les revendications sont politiques, économiques et démocratiques. Pour l’instant les frères musulmans ne sont pas portés à la tête des manifestations. Révolution à la tunisienne ou révolution de palais avec les démocrates ou les frères musulmans ? C’est ce qui se joue plus ou moins rapidement.

28 Jan

1 Comment

BFM TV: JC Cambadélis s’est exprimé par téléphone ce soir sur la situation en Egypte

par

Le gouvernement a encore du retard à l’allumage sur l’Egypte (…) La situation égyptienne s’apparente à celle de la Tunisie mais elle diffère sur un point, la place et la force de l’armée. C’est d’elle que tout va dépendre, dans un sens ou dans un autre. En attendant la France doit demander la fin des violences, le libre droit de manifester et d’organiser des élections démocratiques le plus rapidement possible (…) Mais une fois de plus, le gouvernement français a du retard à l’allumage…

28 Jan

Commentaires fermés sur [Parti Socialiste] Egypte

[Parti Socialiste] Egypte

par

Le Parti socialiste est extrêmement préoccupé par l’évolution de la situation en Égypte. Il dénonce fermement la répression et la violence contre les manifestants et la suppression des libertés, notamment la liberté d’information et l’accès à internet.

Le pouvoir égyptien ne peut pas répondre à l’aspiration profonde de la population à la démocratie, à la justice et à la liberté par des moyens de répression policiers ou pire encore militaires.

Le Parti socialiste soutient les revendications légitimes du peuple égyptien et se sent solidaire avec les forces démocratiques, laïques et progressistes en Égypte. Il appelle toutes les forces démocratiques en Europe, au Moyen-Orient et dans le monde à se mobiliser pour soutenir le mouvement pour la démocratie et la réforme en Égypte.

28 Jan

1 Comment

Stop aux Fermetures de classes dans le 19 ème !

par

Nous vous proposons de prendre connaissance de la lettre que Jean-Christophe Cambadélis a envoyé ce jour à l’attention de Monsieur l’inspecteur d’Académie de Paris concernant les propositions de fermetures de classes dans le 19ème arrondissement.

Monsieur l’Inspecteur d’Académie,

Je souhaiterais attirer tout particulièrement votre attention sur la situation dramatique que vont vivre les élèves des établissements scolaires de ma circonscription pour la rentrée prochaine et pour laquelle depuis plusieurs années, je ne cesse de vous alerter.

En effet, le CDEN de l’Académie de Paris qui doit se tenir le 10 février 2011 prochain prévoit, encore une fois, un certain nombre de fermetures de classes dans le 19 ème arrondissement de Paris qui me paraissent extrêmement problématiques.

Le 19 ème arrondissement est, encore cette année, l’arrondissement parisien qui, au regard des éléments prévus lors du CDEN du 10 février par l’Académie de Paris, subit de plein fouet les décisions de fermetures de classes : 7 fermetures de classes d’élémentaires proposées sur 31 pour l’ensemble de l’académie soit 22,6 % des décisions de l’Académie de Paris pour seulement une ouverture en maternelle ( hors nouvelles écoles).

J’attire tout particulièrement votre attention sur ce que je considère à nouveau comme une réelle inégalité de traitement en ce qui concerne les élèves du 19 ème arrondissement par rapport à certains autres arrondissements qui ne semblent pas, en dépit des effectifs des écoles être tout autant concernés par lesdites fermetures de classes.

La situation ne serait pas aussi dramatique si elle n’était pas accompagnée d’annonces de suppressions de postes : 16 000 suppressions de postes nationalement, dont 77 postes dans le premier degré dont 29 postes de remplacements, 29 postes de RASED et 19 postes d’intervenants en langues étrangères dont la gestion serait organisée par les ICC dans le cadre de réorganisation des remplacements et des enseignements spécialisés.

Vous le savez bien, Monsieur l’Inspecteur d’Académie, tout contexte et à fortiori toute décision de fermeture de classe en maternelle et/ou élémentaire sur un arrondissement comme le 19 ème a des conséquences sociales dramatiques pour tous : augmentation du nombre d’élèves par classes, mise à mal de la qualité d’enseignement dont certains élèves de nos écoles ont particulièrement besoin, démobilisation des corps enseignants dans la gestion du nombres d’élèves, fragilisation des élèves en difficulté,…. .

Tout ceci cumulé au fait que bon nombre de familles du 19 ème subissent déjà de plein fouet des difficultés sociales réelles et ne comprennent pas cette distorsion de traitement, années après années et continuent de la vivre comme une suite d’injustice. L’année dernière, un certain nombre de fermetures de classes avait pu être évitées et, pour celles maintenues, des mises à disposition de postes dits surnuméraires avaient pu être affectés pour palier aux difficultés rencontrées.

La situation risque d’être toute autre et je ne peux m’éviter de penser que le « pansement » établit cette année pour palier à des décisions trop hâtives de fermetures de classes ne suffiront pas à résoudre le problème des écoles qui subiront de plein fouet la mise en place d’une politique du chiffre et du rendement plutôt que la mise en place de moyens supplémentaires.

Dans ce contexte, Monsieur l’Inspecteur d’Académie, je vous serais reconnaissant de bien vouloir prescrire un examen bienveillant quant aux décisions qui seront prises concernant les annonces de fermetures de classes dans le 19 ème arrondissement lors du CDEN du 10 février 2011.

Je vous prie de recevoir, Monsieur l’Inspecteur d’Académie , mes salutations distinguées.

Jean-Christophe CAMBADELIS

28 Jan

Commentaires fermés sur Ouganda: le PS exprime son indignation suite à l’assassinat de David Kato

Ouganda: le PS exprime son indignation suite à l’assassinat de David Kato

par

Par Jean-Christophe Cambadélis, Secrétaire national à l’Europe et aux relations internationales, Pouria Amirshahi, Secrétaire national à la coopération, à la francophonie, au développement et aux droits de l’Homme, Najat Vallaud-Belkacem, Secrétaire national aux questions de société.

Le Parti socialiste exprime son indignation suite à l’assassinat de David Kato, militant ougandais, engagé dans la lutte contre les discriminations subies par les homosexuels.

Le combat de ce militant pour les droits des homosexuels était particulièrement important face à la volonté de certains parlementaires ougandais d’aggraver encore la répression contre les homosexuels. Les socialistes dénoncent l’inaction du gouvernement ougandais dont le devoir aurait été de protéger ce militant qui avait fait l’objet d’un appel au meurtre publié dans la presse.

Alors que l’homosexualité est encore réprimée dans de nombreux pays, parfois même avec des peines allant jusqu’à la peine de mort, nous réaffirmons notre attachement à la dépénalisation universelle de l’homosexualité.

La lutte contre les discriminations liées au genre ou à l’orientation sexuelle est un combat universel que les socialistes s’attacheront à porter, et qui passe nécessairement par la modernisation des législations, afin de garantir à tous et toutes des droits égaux.