Embouteillage au centre !

par · 5 janvier 2011

Jean-Marie Cavada vient de nous apprendre que Hervé Morin, de retour de vacances, est candidat à l’élection présidentielle. Si la forme de la candidature – par personne interposée – nous laisse perplexe, elle devrait être démentie, elle illustre l’embouteillage au centre de l’échiquier politique qui le libère pour l’élection présidentielle.

Hervé Morin, donc François Bayrou, Jean-Louis Borloo, Dominique de Villepin, sans oublier un possible Nicolas Hulot, ou un Eva Joly qui ont décidé de situer là l’ancrage écologiste.

Il n’est pas certain que cette situation gêne l’UMP ou le PS, voire le FN qui voit la troisième place à portée de la main.

L’extrême gauche n’ayant pas décider d’une candidature unique entre Front de Gauche, le NPA ou Lutte Ouvrière. L’alternative crédible à Nicolas Sarkozy, si tout reste en l’état, reviendra donc au PS. Mieux l’émiettement au centre, à l’extrême gauche et l’idée du FN en dynamique ouvrent la porte au vote utile dès le 1er tour. Raison de plus au PS pour prendre notre temps, travailler à une alternative solide, et ne pas être irresponsables. Vaste débat !

catégorie Ecrits, Expressions

Les commentaires2 Commentaires

  1. topaz dit :

    A l’instant chez Michel Field, Bruno Le Roux vient de
    planter le décor juste : d’ici la fin de l’été nous dit-il, nous
    devons parler aux Français pour rendre l’espoir, et ne pas nous
    contenter de parler entre nous …

  2. topaz dit :

    Oui s’offre au PS une carte majeure à jouer. Du sérieux et
    du solide, une image nouvelle, un schéma cohérent qui étonne et
    inspire les électeurs.