Iran: Communiqué de Jean-Christophe Cambadélis et P. Amirshahi

par · 26 janvier 2011

La République islamique d’Iran multiplie les atteintes aux droits de l’Homme. En moins d’un mois, 55 personnes ont été exécutées. Parmi eux se trouvaient deux opposants politiques, Jafar Kazemi et Mohammad Ali Hajaghei, pendus à Téhéran et Hossein Khizri, militant kurde exécuté dans la province d’Azerbaïdjan.

Plusieurs dirigeants des partis d’opposition, des journalistes, des avocats et des artistes sont toujours détenus en prison, souvent dans des conditions intolérables.

Le Parti socialiste condamne avec la plus grande fermeté ces crimes, qui sont autant de violations inadmissibles des droits de l’Homme en Iran. Il appelle une nouvelle fois, l’ONU, l’Union européenne et le gouvernement français, à prendre toutes les mesures qui pourraient mettre fin aux agissements des autorités iraniennes en la matière. Il réaffirme son soutien et sa solidarité avec les démocrates iraniens qui luttent pour la liberté, la justice et la démocratie.