[Parti Socialiste] Gabon: approfondissement de la crise politique

par · 27 janvier 2011

Lors de la dernière élection présidentielle au Gabon, le Parti socialiste s’était inquiété d’un résultat qui désignait comme Chef de l’État un candidat choisi par moins de la moitié de la population. Plus récemment, la modification de la Constitution laissait craindre un possible report des élections législatives prévues en 2011 au Gabon. Depuis deux jours, la formation d’un gouvernement alternatif autour d’André Mba Obame puis la dissolution de l’Union nationale et la montée en tension qui traverse le pays traduisent la dégradation rapide du climat politique. Dans ce contexte, seules des élections nationales incontestables seraient susceptibles de donner une légitimité au gouvernement du pays. Le PS rappelle qu’il ne saurait y avoir de démocratie réelle sans une opposition autorisée et respectée, mais aussi un système électoral qui donne à chaque homme et à chaque femme une voix de valeur équivalente. Le mode de scrutin présidentiel et le découpage très inégal des circonscriptions au Gabon ne permettent pas, aujourd’hui, que ces principes démocratiques soient pleinement respectés.

Le PS sera donc, dans les mois qui viennent, aux côtés de ceux qui se battent pour des élections législatives ouvertes, équitables et transparentes, ce qui suppose non seulement un système électoral rénové mais aussi que toutes les forces politiques du pays soient autorisées à participer au scrutin.