Ouganda: le PS exprime son indignation suite à l’assassinat de David Kato

par · 28 janvier 2011

Par Jean-Christophe Cambadélis, Secrétaire national à l’Europe et aux relations internationales, Pouria Amirshahi, Secrétaire national à la coopération, à la francophonie, au développement et aux droits de l’Homme, Najat Vallaud-Belkacem, Secrétaire national aux questions de société.

Le Parti socialiste exprime son indignation suite à l’assassinat de David Kato, militant ougandais, engagé dans la lutte contre les discriminations subies par les homosexuels.

Le combat de ce militant pour les droits des homosexuels était particulièrement important face à la volonté de certains parlementaires ougandais d’aggraver encore la répression contre les homosexuels. Les socialistes dénoncent l’inaction du gouvernement ougandais dont le devoir aurait été de protéger ce militant qui avait fait l’objet d’un appel au meurtre publié dans la presse.

Alors que l’homosexualité est encore réprimée dans de nombreux pays, parfois même avec des peines allant jusqu’à la peine de mort, nous réaffirmons notre attachement à la dépénalisation universelle de l’homosexualité.

La lutte contre les discriminations liées au genre ou à l’orientation sexuelle est un combat universel que les socialistes s’attacheront à porter, et qui passe nécessairement par la modernisation des législations, afin de garantir à tous et toutes des droits égaux.