Au Forum Social Mondial de Dakar

par · 6 février 2011

Depuis hier, je suis à Dakar pour la dixième édition du Forum social mondial qui se déroulera du 6 au 10 février à Dakar. Après le forum de Bamako et surtout celui de Nairobi, ce troisième Forum qui se tient en Afrique est pleinement en phase avec le contexte politique et économique. La flambée des cours des matières premières fait craindre une aggravation de la crise alimentaire. Cette crise n’a pas disparu de la réalité même si elle n’est plus à la « une » des journaux. D’ailleurs c’est un des éléments déclencheurs des mouvements qui on enflammé le Maghreb où les Tunisiens, les Algériens et les Tunisiens veut combiner développement démocratique, développement économique et justice sociale.

Voilà pour la toile de fond.

Ce sera l’occasion de rencontrer l’ensemble du mouvement altermondialiste, en particulier les ONG, les syndicats et les partis progressistes d’Afrique et d’ailleurs.

Le PS, fortement représenté avec Martine Aubry, Henri Weber, Harlem Désir, Pouria Amirshahi, Laurianne Deniaud sans compter les nombreux élus locaux participera à plusieurs débats. Ca commence ce matin avec la traditionnelle Marche du FSM dans les rues de Dakar. C’est l’autre diplomatie celle d’en bas. Indispensable de nos jours source d’information et d’expérimentations locale.

Quelques photos:

Les commentaires1 Commentaire

  1. topaz dit :

    C’est un album complet ! Martine Aubry qui sourit, du vrai bonheur ! Vous avez l’air d’un acteur de cinéma et, entre deux dédicaces, d’un tribun. On a envie de vous croire. Il ne manque que le son. Très bien la veste blanche !
    Pendant ce temps en France MAM défend ses vacances de Noël et est bien peu prolixe sur les sujets brulants inhérents à son ministère. Le PS n’a jamais aimé Bernard Kouchner. Nous avons MAM et nous n’avons pas gagné au change. Elle s’enfonce en déclarant qu’en vacances elle n’est plus ministre, et notre président qui la tolère depuis longtemps n’est pas très empressé pour la défendre. Un couple en péril qui aurait été plus avisé de manger à Noël une fondue à la montagne !