David Cameron rejoint l’axe Merkel-Sarkozy sur l’Islam d’Europe

par · 8 février 2011

Le sud jeune s’ouvre sur le monde, pendant que le nord vieillissant se referme. Ici, à Dakar, l’Afrique jeune n’a peur de rien.

C’est l’Asie il y a 30 ans, taux de croissance qui décolle, jeunesse cultivée et polyglotte et même esprit de liberté qu’à Tunis ou au Caire, là où elle fut réprimée sur la place Tien an men à Pékin. Pendant ce temps l’Europe s’enfonce dans une lente dépression dû à son changement de statut, ne dominant plus. Le monde occidental est sur la défensive, crispé sur son identité, transformé en musée. Une véritable hystérie identitaire s’est emparée du vieux continent. Et ceci d’autant plus que la crise économique dure. Lula, que nous avons rencontré à Dakar hier, pointait cette rétractation du monde, de l’Europe aphone et atone. Angela Merkel: « C’est d’abord moi, puis encore moi et enfin moi ». L’absence de leadership européen, l’absence de vision sur le nouveau monde, au Maghreb par exemple, conduit des leaders « petits bras » à caresser « l’esprit petit blanc ». David Cameron ne constate pas l’échec du système d’intégration après Merkel. Il dénonce, devant cette dernière, l’Islam qui ne s’intègre pas. Comme Nicolas Sarkozy qui tenta d’imposer le débat sur l’identité nationale, le Premier ministre anglais veut rebondir après ses échecs, sur l’islamophobie, et trouver là une source de rétablissement électoral. Et ceci au moment où le Maghreb fait revivre à sa manière les valeurs universelles et laïques, et ouvre la voie ensemble à un euro-méditerranée.

Tout ceci est confondant de contre sens pour un calcul mesquin…

catégorie Ecrits, Expressions

Les commentaires4 Commentaires

  1. Stéphane dit :

    Bonjour,

    L’analyse est classique. Le protectionnisme symbolique, économique, politique est toujours d’actualité en temps de crise(s). La vitalité africaine est aussi un pré-supposé classique des analyses occidentales. Si elle est exacte, elle ne fait pas tout. il faut dépasser ces images d’Épinal.
    S’agissant de la position politicienne de Cameron, elle est évidente. Toutefois, rappelons-nous que nous l’avons -à gauche, utilisée sous FM avec le spectre Le Pen. L’instrumentalisation des opinions, la course au manichéisme des idées est un fait du débat démocratique, devenu course à la réélection. C’est la conséquence d’un marketing politique omniprésent. Déjà Platon et Aristote le soulignait!

  2. topaz dit :

    Camba, vous avez de l’humour, même dans la tempête ! Vous avez très bien choisi la photo … un pré-baiser de St Valentin … sous un parapluie !

  3. topaz dit :

    Le PS devrait se souvenir dans ses attaques que l’affaire Gaymard en 2005 -aussi révélée par le Canard- ne l’a pas vraiment servi en 2007, et que, demain, c’est aussi ce même vilain petit canard qui ne se privera pas de scoops et de skuds contre les prétendants à l’investiture socialiste.

  4. topaz dit :

    L’affaire MAM va malheureusement engendrer une fausse affaire Fillon. Le contexte est différent, mais le PS ne fera pas la différence. Lorsque François Fillon, Premier ministre, vient skier en famille, il paye « tout », sa location, ses forfaits de ski etc… alors qu’il est de tradition dans nos stations d’offrir aux hôtes français et étrangers de marque, politiques ou autres, un accueil personnalisé, un accompagnement sur les pistes ou quelques forfaits. Un poste à haut risque, premier ministre de la France ! Et c’est un autre, qui le sait bien et l’a appris à ses dépens, qui va jeudi donner la contradiction à notre Président !