La clarification et l’union sont en marche au PS

par · 8 février 2011

Après Pierre Moscovici, Manuel Valls, Gérard Collomb, c’est aujourd’hui Jean-Louis Bianco qui annonce ne pas se présenter aux primaires.

Au moment où le pouvoir traverse la bourrasque de l’opprobre éthique, au travers de l’affaire MAM et de la colère des magistrats, la clarification et l’union sont en marche au PS.

catégorie Parti Socialiste

Les commentaires1 Commentaire

  1. topaz dit :

    Eh oui, la sagesse s’exprime parfois, là où on ne l’attend pas … Saluons la décision de Jean-Louis Bianco, et fustigeons le titre choisi par le journaliste de Libération qui n’est pas du tout le reflet de l’interview qui révèle deux points importants : ne pas ajouter du désordre au désordre dans une pléthore de candidatures et surtout -le plus important du papier- « pour éviter un 21 avril, il faut éviter la guerre des chefs. J’espère que tout le monde a retenu les leçons de la campagne de 2007. Dans le cas contraire, les militants et tout le peuple de gauche ne nous le pardonneraient pas ». C’est exact à 100 %. C’est à vous Camba, à Laurent Fabius d’unir vos voix à celle de Jean-Louis Bianco pour convaincre vos camarades. Et puisque souvent il est fait référence à 2002, peut-être Lionel Jospin pourrait-il aussi être « acteur » dans cette pré-campagne de la primaire socialiste …