La déclaration de M. Jacob est indigne d’un parlementaire !

par · 13 février 2011

Dire que DSK n’est pas à l’image de la France, c’est sous entendre qu’il est un étranger, un apatride, membre du « parti de l’étranger », voire malheureusement bien autre chose. Je demande à M. François Fillon ou à M. Jean-François Copé de rappeler à l’ordre le Président du groupe UMP à l’Assemblée Nationale. Ce propos dépasse la simple controverse. Il touche aux principes républicains.

catégorie Ecrits, Expressions

Les commentaires4 Commentaires

  1. orselly gilles dit :

    La droite a tort d’user de ce ton extrémiste : s’ils continuent comme ça même les électeurs FN vont les trouver trop d’extrême-droite et ne pas vouloir se reporter au deuxième tour !!! Maurassiens et subliminalement antisémites, les propos de Christian Jacob augurent du ton qui sera donné la campagne des présidentielles et on est bien loin de tout esprit républicain. Le soutien qui lui est apporté par François Fillon en témoigne. Précisons que le fait que Christian Jacob ne soit probablement pas antisémite lui-même est une circonstance aggravante à sa faute.

  2. topaz dit :

    Vous devriez poser à Christian Jacob la question suivante : dis-moi où sont les peurs ?

  3. topaz dit :

    DSK « est » l’image de la France 2012. Il inquiète, à droite on commence le travail de sape, ailleurs celui du ralliement. Eva Joly a été très claire sur le distingo entre la personne et le FMI. Les autres suivront même s’il leur faut plus de temps. Laissons aux petites déclarations leur petit public.

  4. Palliser Gérard dit :

    A l’écoute des propos de Mr Jacob, je suis particulièrement courroucé,cette diatribe haineuse à l’encontre de Mr Dominique Stauss-Khan est des plus honteuse, pour un parlementaire! Peu importe la sympathie ou l’hostilité que l’on éprouve pour DSK, mais le considérer comme un étranger est peu ragoûtant pour un élu comme le prétends ce triste sire!
    Il est vrai que son mentor de l’Elysée aime cette France rurale, des terroirs et des territoires; par une politique active en faveur de ces français qui sont 3,5 millions a être non-logée ou mal-logés, dont 1,5 millions ont eu recours au secours catholique, 830.000 milles au resto du coeur; cette France où 7,8 millions soit 13% de notre population vivaient en 2008 avec un revenu inférieur au seuil de pauvreté soit 949 euros par mois!
    Certes, il est aussi vrai que l’on n’a pas le monopole du coeur, lorsque que l’on favorise ses amis du premier cercle, que l’on vote une loi sur le bouclier fiscale, la suppression des droits de succession, les crédit d’impôts sur les intérêts d’emprunt, la multiplicité des niches fiscales, la déduction fiscale sur l’emploi de personne à domicile,la baisse de la TVA sur la restauration, je pourrai poursuivre avec cette proposition populiste : Mettre en place des jurés populaires en correctionnelle pour rendre une justice plus lourde, car nous savons tous que ces petits juges d’instruction sont laxistes incompétents et partial avec les puissants. Pour aimer cette France qui se lève tôt on vote une loi d’exonération des heures supplémentaires, dans cette période de plein emploi; on allonge les années d’activités pour le calcul de leurs pensions, alors que l’on connait un chômage de masse qui pénalise les jeunes comme les seniors, en sachant que plus on augmente l’amplitude plus on diminue la valeur relative de leurs retraites! Chercher l’erreur? Et aujourd’hui on nous prépare un coup aussi tordu avec la dépendance. Merci Monsieur Jacob
    Gérard PALLISER de Pertuis Vaucluse