Nicolas Sarkozy a raté son rendez-vous avec l’Histoire !

par · 13 février 2011

Là où le Général de Gaulle a eu le 18 juin, Georges Pompidou les accords d’Helsinski, Valéry Giscard d’Estaing Kolwezy, François Mitterrand la crise des SS-20, la réunification allemande voir l’Euro et Jacques Chirac la guerre d’Irak, Nicolas Sarkozy a raté le rendez-vous de la liberté au Maghreb ou au Machrek. La politique arabe de la France s’est réduite au soutien aux régimes en place. Puis ce furent les soins palliatifs. Et pour épilogue, la mise sur le même plan, le coup de chapeau au geste d’Hosni Moubarak et le courage du peuple. Barack Obama, lui, du discours du Caire, point d’appui à la résistance iranienne, théorisant la démocratisation de l’intérieur contre celle exportée de George W. Bush, au soutien prudent certes, mais réel à la rue égyptienne, le Président américain s’est hissé au niveau de l’Histoire. Mieux en étant en résonance avec le peuple égyptien, il a marqué plus de points contre Al Qaida que l’intervention en Irak ou en Afghanistan. Nicolas Sarkozy ne s’est même pas adressé à son peuple, mais de quoi a t-il peur ?

catégorie Ecrits, Expressions