Les commentaires2 Commentaires

  1. topaz dit :

    C’est amusant. La France et les politiques qui la composent ont toujours un certain retard à l’allumage. Il a fallu la brève mais très remarquée apparition d’Anne Sinclair chez Michel Denisot, puis sa récente déclaration au Point, enfin la sortie de sa réserve sur son blog, pour embraser les esprits éteints. A contrario, aux Etats-Unis et plus particulièrement au FMI, depuis un an déjà, les esprits éclairés s’interrogent, non pas sur les intentions mais sur la date de départ de leur MD. Beaucoup de Français se posent la question suivante : pourquoi DSK quitterait-il le FMI où il brille pour la France et ses problèmes ? Robert Shapiro résume l’ambiance et nous livre une réponse : « être président de la république en France, c’est aussi beaucoup plus important que managing director du FMI. Je crois que Dominique pourrait être un grand président. C’est un homme qui connait parfaitement le monde, il pourrait beaucoup apporter à la France, ce qui est aussi dans l’intérêt des Américains » …

  2. topaz dit :

    Peu de réactions dans la presse sur la définition donnée hier sur France 2 par DSK du chemin socialiste d’aujourd’hui : l’espoir, l’avenir, l’innovation. Un credo qui illustre exactement les motivations de campagne du candidat qu’il est devenu officieusement et dont plus personne ne doute qu’il le sera.