Déclaration de Jean-Christophe Cambadélis ce soir sur BFM TV

par · 23 février 2011

Jean-Christophe Cambadélis était l’invité de Ruth Elkrief sur BFM TV. Il a notamment déclaré:

« Nous assistons au naufrage de notre diplomatie. C’est un drame national. Nicolas Sarkozy a totalement raté son rendez-vous avec l’histoire. Il est passé à côté de la révolution démocratique du monde arabo-musulman. Je ne comprends pas pourquoi nous avons tant tardé à réagir, tant tardé à s’occuper de sortir nos compatriotes. »



Les commentaires4 Commentaires

  1. topaz dit :

    Martine Aubry et Dominique Strauss-Kahn sont tous les deux socialistes, conscients et déterminés. Ils veulent tous les deux la même chose : une victoire de la gauche en 2012. Ils sont complémentaires et condamnés à ramer « ensemble » sur la même galère. Le ticket gagnant dépend entièrement d’eux deux et de leurs choix respectifs qui sont liés. Ce n’est plus une femme ou un homme, plus à gauche ou moins à gauche, c’est l’opportunité -avec une probabilité croissante mais d’une extrême vulnérabilité- d’un retour au pouvoir dans un contexte plus difficile que jamais.
    Si le parti socialiste réussit ce pari, il aura aussi gagné le droit de changer de nom pour devenir enfin le parti réformiste dont le pari suivant sera de demeurer parti majoritaire dans la durée …

  2. topaz dit :

    Dominique de Villepin comme donne diverse et variée ! Plus de fil à la patte (c’était hier à la télé en direct de la Comédie française) avec l’UMP. C’est lui qui ce soir lance le coup d’envoi d’un possible 21 avril à l’envers. Il est vrai que 1997 n’est pas si loin et qu’il est spécialiste en la matière !

  3. topaz dit :

    La tribune du groupe Marly – Un titre excellent … une prose qui valide « dis-moi où sont les fleurs », mais des diplomates bien frileux réfugiés dans l’anonymat ! Ceux qui sont à la retraite ont un double droit de regard critique, ceux qui sont en poste croient-ils pouvoir rester longtemps anonymes, à l’abri des fuites des prochains canards, dans leurs prochains textes ?

  4. topaz dit :

    En quelques mois depuis la sortie de votre essai … les langues se délient, les applications et les ratés s’intensifient. Nicolas Sarkozy ne sait plus où il est ni où il va et l’image de la France va mal, c’est vrai.
    C’est toujours vous et encore vous qui êtes en première ligne pour éteindre les feux de la maison socialiste. Peut-être demain pourrez-vous passer la main.