Tripoli: Bain de sang dans un monde Opaque

par · 26 février 2011

Mais qui sont les insurgés libyens ? Qui les dirigent ? Sont-ils coordonnés ? Kadhafi était sur-armé et pourtant pas de bataille de chars. On a tiré aux canons, mais pas de combats de rue. Pas d’armée cordonnée, par contre un recrutement massif de mercenaires. Le ministre de l’Intérieur a d’emblée démissionné, le ministre de la Défense est invisible. Le régime s’accroche à son réduit mais semble réduit au dictateur délirant et à ses enfants. Qu’allons nous découvrir ? Kadhafi a t-il concentré ses troupes à Tripoli ? Et c’est le bain de sang. Ou Tripoli n’est défendu que par le verbe fou du leader libyen appuyé par des fils pour le moins limites et des soldats perdus ? Les rares images des manifestants montrent des hommes peu armés, pourtant les villes tombent. Le régime s’effondre sur lui-même dans un fracas de mots, de morts et d’énigmes.

catégorie Ecrits