Côte d’Ivoire : respect des urnes, respect des droits de l’Homme, sécurité pour les ivoiriens et tous les ressortissants étrangers

par · 4 avril 2011

Communiqué du Parti Socialiste par Jean-Christophe Cambadélis, Secrétaire national à l’Europe et à l’International et Pouria Amirshahi, Secrétaire national à la coopération, à la francophonie, à l’aide au développement et aux droits de l’homme.

Le parti socialiste condamne très fermement les exactions et les massacres commis en Côte d’Ivoire, attestés par les Nations Unies et plusieurs organisations de défense des droits de l’Homme.

Il demande la fin des massacres et des exactions commises notamment sur les populations civiles. Il appelle les deux camps à s’engager immédiatement sur la fin des violences.

Laurent Gbagbo doit enfin reconnaître se défaite électorale, accepter de partir et mettre un terme aux exactions commises par ses forces. M. Ouattara et ses partisans doivent également veiller à ne cautionner aucun acte criminel.

Le parti socialiste soutient les initiatives de l’Onu et des forces mandatées par elles pour faire respecter les droits de l’Homme et la sécurité des ivoiriens et des ressortissants étrangers, en particulier des Français, notamment à Abidjan.

Le parti socialiste demande à l’Onu et à l’Union africaine de diligenter les enquêtes nécessaires afin de déterminer les responsabilités dans les massacres en cours et dont les auteurs et les commanditaires doivent savoir qu’ils ne resteront pas impunis.