Dans le 20h de France 2 à propos du programme socialiste

par · 4 avril 2011

Jean-Christophe Cambadélis a réagit dans le journal de 20h de France 2 du dimanche 3 avril à l’annonce du programme socialiste pour les élections présidentielles de 2012. Voici le verbatim:

« Un bon programme pour une bonne gauche (…) Chaque programme correspond à une situation donnée. Il n’a donc rien a voir avec celui de 1981 ou de Lionel Jospin ».(…) « C’est un programme tourné vers les français qui répond concrètement à des problèmes concrets (…) Plus économique et social à cette étape que sociétal, ce programme vise au redressement de la France (…) C’est un programme sérieux mais surtout efficace (…) Nous avons là une alternative à la droite, qui est de gauche et crédible  (…)Ce programme n’est fait ni contre quelqu’un, ni pour quelqu’un mais pour répondre aux français et redresser la France ».

Les commentaires3 Commentaires

  1. topaz dit :

    DSK/Sarkozy : deux hommes déterminés aux destins croisés avec le même objectif. L’un a perdu et s’est révélé brillant ailleurs, l’autre a gagné son double pari : être élu et mener d’un bloc son train de réformes. Le perdant de 2006 qui est le favori des sondages et le ministre de l’intérieur qui affirmait ne vouloir faire qu’un seul quinquennat fort s’observent. Danger dans les deux camps, ambition et amour-propre et deux femmes qui comptent … Des points communs et tellement de différences. Si près de l’échéance, le slogan « ensemble tout devient possible » n’a jamais été aussi vrai … Peut-être va-t-il changer de camp !

  2. topaz dit :

    Au-delà des mesures visibles et à grand spectacle, le projet socialiste sera-t-il le reflet d’une réflexion plus profonde en amont qui n’oublie pas une piste essentielle -leitmotiv cher à DSK- qui est de réduire les inégalités à la racine pour pouvoir construire un autre modèle de société ?

  3. topaz dit :

    Un bon programme pour la France c’est bien, maintenant il faut un bon candidat. Le PS a un nouveau problème : c’est François Hollande. Face à Martine Aubry il a toutes ses chances. Face à DSK il pourrait contre toute attente forcer la chance. Le silence du premier donne lieu à bon nombre d’interprétations et augmente la force du second. C’est un réel danger. Barack Obama vient de se déclarer pour 2012. Dans les mois à venir, il ne faudrait pas que l’autre temps de F. Hollande prenne le pas sur le tempo prévu par DSK …