Ce matin sur Europe 1: « Appel à une grève des commentaires »

par · 8 avril 2011

Jean-Christophe Cambadélis a réagi ce matin à l’actualité politique sur l’antenne d’Europe 1:

J’appelle à la grève des commentaires des propos de Monsieur Guéant tout simplement parce qu’il souhaite faire de l’immigration ce que Chirac fit de l’insécurité en 2002. Peu leur importe que la France soit défigurée pourvu que Sarkozy soit réélu. Sarkozy a échoué sur le plan économique, social ou sociétal. Il n’a plus de projet mais un mauvais bilan. Donc il tente de créer un nouveau clivage qui lui soit plus favorable. Il n’y a aucune raison de tomber dans ce piège (…) traitons de l’immigration mais à sa place qui n’est pas la première. Les français veulent que l’on règle leur problème concret. Logement, salaire, emplois ou vie cher. »

Les commentaires4 Commentaires

  1. topaz dit :

    Ségolène ne dit rien. Elle n’est pas haute mais influente. Elle en veut tellement à DSK que demain elle pourrait apporter son soutien à François Hollande contre lui. Pacte ou pas pacte, Aubry ou DSK, le langage codé, l’expression contrôlée, les soutiens mi chèvre, mi chou, les incertitudes inavouées, les certitudes exprimées de Camba ou Fabius, peut-être que ça a assez duré. Si j’étais militant socialiste, j’aimerais bien au printemps 2011 être fixé sur le sort de mon parti à un an de l’échéance ….

  2. topaz dit :

    Ne tirez pas trop sur la corde, sinon elle risque de casser avant d’être tendue … N’oubliez pas 2006 !

  3. topaz dit :

    Que François Hollande trouble le jeu Aubry-DSK, c’est clair, mais lui n’a jamais dissimulé son jeu. Il fait ce qu’il a dit depuis longtemps rapport à l’issue des cantonales. C’est clair aussi.
    Il y a une date butoir pour le dépôt des candidatures, il n’y a pas de date en amont. Il a à son actif un projet-socle approuvé à l’unanimité, des idées complémentaires, sa longue expérience de premier secrétaire et de connaissance des rouages du parti, et enfin la légitimité du candidat déclaré pour s’exprimer objectif 2012 … Beaucoup d’ingrédients pour troubler l’eau du calendrier et le jeu de la déjà trouble primaire ! Et puis lui aussi est « coaché » par une journaliste politique. Le PS n’a aucune raison de reprocher à François Hollande d’avancer. Il n’est pas hors-la-loi, il suit les règles et se structure.

  4. Claude Delettre dit :

    C’est pas une mauvaise idée ….