Élections parlementaires en Turquie

par · 19 avril 2011

Le Haut Conseil électoral turc vient de rejeter la candidature de plusieurs dirigeants du Parti pour la Démocratie (BDP), principal représentant de la population kurde, aux élections législatives du 12 juin. Parmi ces candidats se trouve Mme Leyla Zana, ancienne députée et lauréate du Prix Sakharov des droits de l’Homme du Parlement européen en 1995.

Le Parti pour la démocratie qui détient 19 sièges au Parlement sortant a menacé de boycotter les prochaines élections.

Le Parti socialiste regrette la décision des autorités turques qui ne contribue pas au renforcement de la démocratie en Turquie et va à l’encontre d’une approche politique et pacifique de la question kurde dans ce pays. Il espère que les conditions d’une véritable expression démocratique, dans un pays qui aspire à devenir membre de l’Union européenne, soient pleinement respectées.

Les commentaires1 Commentaire

  1. Cosette Nehabetyan dit :

    Franchement, quel non sens pour un pays qui à besoin de régler ses problèmes avec les séparatiste Kurde et surtout avec la population Kurde qui font partie intégrante de la Turquie comme bcp d’autre minorité d’ailleurs. Il n’y a que des moyens légaux et démocratiques pour résoudre ce problème et passer à autre choses. Le budget qui est consacré pour résoudre ce problème coûte très cher et avec cet somme justement on peut rehaussé le niveau de vie de la population Kurde.