Interpellations de migrants tunisiens dans le 19ème arrondissement

par · 28 avril 2011

Mardi et mercredi soir dernier, la Préfecture de Police de Paris a procédé à plusieurs centaines d’interpellations de migrants tunisiens, arrivés pour la plupart d’Italie et réfugiés notamment au Parc de la Villette dans le 19ème arrondissement de Paris.

Je tiens à dénoncer ces arrestations arbitraires qui sont indignes de l’image de la France et contradictoires avec l’idée que l’on se fait d’un pays solidaire des révolutions arabes et porteur d’une tradition d’accueil.

Le choix de procéder à des interpellations musclées, à un moment où un repas chaud leur était servi par les associations mobilisées, renforce le caractère brutal de cette opération de police.

De telles arrestations, quelques soient les situations administratives des personnes, ne sont pas adaptées à la situation et vont à l’encontre de la dignité des personnes et des situations.

Nul ne peut ignorer la loi, mais personne ne peut être privé de ses droits.

J’ai déjà dénoncé le fait que la seule réaction de l’Europe et de la France face à ces mouvements démocratiques en Afrique du nord avait été la fermeture et la peur. Je soutien pleinement l’initiative du Maire de Paris et je propose un statut d’accueil transitoire adapté à une situation qui est elle aussi transitoire.

J’appelle les autorités à cesser immédiatement ces arrestations et à organiser, en lien avec les associations, des solutions conformes au droit international et au respect de la dignité des personnes.