Mois mai 2011

31 Mai

1 Comment

Elections municipales en Italie: « ce n’est qu’un début »

par

Saluons la victoire de la gauche aux élections municipales de dimanche 29 mai qui ont vu la défaite de la droite à Milan, le fief de Berlusconi. C’est une victoire qui en appelle d’autres. Cette victoire doit servir de point d’appui à la gauche italienne pour hâter la fin du berlusconisme. Le vote de dimanche a montré qu’il était possible de battre la droite; il faut maintenant construire une alternative progressiste au conservatisme.

28 Mai

Commentaires fermés sur Nuit des écoles à Paris dans le 19ème: l’éducation est notre avenir !

Nuit des écoles à Paris dans le 19ème: l’éducation est notre avenir !

par

66000 postes supprimés depuis 2007, 9000 enseignants de moins dans le primaire, 1500 classes fermées, coupes budgétaires, diminutions de moyens, …. Le gouvernement organise purement et simplement la casse de l’école publique.

Fermer une classe, c’est en surcharger les autres, supprimer des postes, c’est réduire l’encadrement pédagogique et les moyens pour les élèves les plus en difficulté. Mais c’est aussi mettre en cause la sécurité des élèves et leur avenir.

Il est temps que le gouvernement change radicalement de politique. La France doit réinvestir dans l’éducation à tous les niveaux, de la maternelle à l’université.

Face à cette situation intenable, la colère monte. Des mobilisations regroupant parents, associations, enseignants, personnels, élus s’organisent partout depuis des semaines : manifestations, occupations d’établissements « Nuit des écoles » à Paris ce soir.

Hier soir, dans le 19 ème arrondissement de Paris plusieurs sites étaient mobilisés : Elem. A.Carrel, Mater. J. Menans, Mater. G. Thill, Ec.S. Bolivar, Sadi Lecointe, Goubet, Barbanegre, Col. Varèse, Bergson autour de réunions, débats, conférence gesticulée, projections- débats, … et un rassemblement s’est tenu au départ de la Place Armand Carrel à 21h00 jusque la Place Stalingrad pour dénoncer la casse de l’école.

Parce que l’éducation est notre avenir, elle doit être une priorité !

Pour en savoir plus, cliquez ici.

26 Mai

Commentaires fermés sur Marche Blanche dans le 19ème

Marche Blanche dans le 19ème

par

Ce soir, nous étions nombreux à la marche blanche organisée par les parents, amis, voisins du jeune garçon décédé suite à l’accident dont il a été victime de la part d’un conducteur en « défaut de permis » rue Curial dans le 19ème arrondissement de Paris, le 19 mai dernier.

Cet accident est épouvantable et laisse une famille et un quartier tout entier dans une tristesse sans nom.

Sans rentrer dans une polémique, je ne peux m’empêcher de relier cet événement dramatique avec les manquements criants de la politique menée par le gouvernement en matière de lutte contre l’insécurité et la récidive.

De ne pas relier cet événement dramatique avec les mesures d’urgence et de préconisations qui auraient dues être prises pour réduire les risques liés à la consommation d’alcool au volant et la récidive plutôt que l’assouplissement du permis à point.

Et pour finir, de ne pas relier cet événement dramatique avec les polémiques actuelles de celles et ceux qui, sous couvert électoraliste, continuent de clamer haut et fort le maintien des radars au détriment des vies humaines.

De même, je m’étonne que dans ces conditions, Monsieur Guéant, toujours prompt à se porter auprès des victimes n’est pas eu ce soir, un geste, pire, qu’il ne se soit pas même pas déplacé.

Il s’agissait, ce soir, d’une marche blanche organisée suite au décès d’un enfant de 5 ans du fait du comportement imbécile d’un automobiliste récidiviste et en matière de délinquance routière, il n’y a pas de fatalité à l’échec. Mais encore faut-il agir vraiment.

25 Mai

13 Comments

Dîner des strauss-kahniens: amitié, fidélité, responsabilité.

par

Il y avait beaucoup d’émotion dans ce diner ou de nombreux parlementaires et dirigeants du Parti socialiste avaient fait le déplacement.

Beaucoup de gorges nouées, beaucoup d’yeux rougis ou de sanglots ravalés car, dix jours plus tard, les amis de Dominique sont toujours sidérés et profondément peinés par le choc de New York.

Chacun a pu marquer sa solidarité, louer le courage de Anne Sinclair et, espérer un dénouement heureux. Même si tout le monde mesurait la difficulté de faire coïncider agenda judiciaire et politique.

Au total trois mots ont été retenus: amitié, fidélité, responsabilité.

L’amitié pour un homme face à l’adversité;

La fidélité à ses idées, lui qui voulait changer la gauche pour changer la France;

Et enfin, responsabilité, en refusant d’ajouter au choc, la désunion.

Enfin nous avons plaidé ensemble pour le rassemblement des strauss-kahniens, certains qu’ensemble, ils pèseraient lourd pour un cours réformiste de gauche du Parti socialiste et que leur apport serait décisif pour le candidat qu’ils choisiraient.