DSK: une tentative d’empêchement

par · 14 mai 2011

Rendre compte certainement, critiquer pourquoi pas, salir pour discréditer jamais !

La transparence ne gêne personne. Il n’y a rien à cacher. Mais, ce qu’il y a derrière les fausses nouvelles, c’est une tentative d’intimidation. On ne veut pas de son retour. Tous les services et serviteurs dressent les premières barricades.

François Fllon a vendu la mèche lorsqu’il a souhaité sur TF1 « que DSK aille jusqu’au bout de son mandat au FMI”. Rien n’indique avec certitude que DSK souhaite se porter candidat, mais déjà, ils ont peur de perdre leurs privilèges. Ce pouvoir qu’ils accaparent depuis 17 ans. Ils vont tout tenter pour le garder: « l’éloignement », « l’apatride », « l’argent » voire « l’autre candidat redouté », « des communicants boulets », etc… Pourtant, les sondages confirment toujours et encore DSK. Alors ils s’attaquent à l’honneur d’un homme par des faux ou des rumeurs. Car ils veulent le dissuader.

Les commentaires5 Commentaires

  1. Cher ami, vous ne croyiez pas si bien dire en écrivant cela. Une intuition, une prémonition ? Le pire est que beaucoup savaient parfaitement ce que vous dites là mais semblent soudainement avoir oublié tout cela.

  2. ARARAT dit :

    Je voudrais exprimer mon chagrin et mon indignation après toutes ces turpitudes et tout ce que subit en ce moment au Tribunal de NY DSK.Je dois vous dire que j’ai toujours admiré cet homme,grand serviteur de l’Etat,personnage si important au niveau international,je crois en lui et je voudrais vous dire mon désarroi et l’injustice de l’avoir aperçu menotté,c’est ignoble ce système judiciaire à charge.Que DSK,son épouse que j’estime depuis si longtemps,leurs enfants et proches soient assurés,ainsi que ceux ,comme vous M.CAMBADELIS qui le soutenez,M.J.M.LE GUEN de ma confiance ,de mon soutien. J’étais à l’IEP avec Marc,son jeune frère,je ne suis pas haut fonctionnaire.J’ai pleuré en voyant ces indignités.Ne pourrions-nous nous rassembler dans un grand éla

  3. topaz dit :

    La droite ne mesure pas bien que beaucoup d’électeurs pensent comme vous, Jeff.

  4. Jeff dit :

    Je vous avouerai que j’étais pro-UMP. Mais en observant les dérives de l’exécutif (surtout le clientélisme…) j’ai décidé de ne plus suivre ce mouvement. On observe une concentration des pouvoirs, un président fervent du « je me mêle de tout » qui attribue à ses proches des postes de premier rang ou fictifs. On remarque bien le jeu du « je t’ai rendu un service, rend moi la pareille! ».
    Les français ne doivent pas prendre en compte le fait que DSK monte dans une Porsche. Les français ne sont pas aussi bêtes que prétendent les élus UMP. On doit se focaliser sur ce que peut apporter DSK à la France et non à son patrimoine personnel. Aujourd’hui, l’économie est le socle d’une société, or nous sommes aujourd’hui confrontés à une crise économique. Je vois en ce professeur d’économie, un Président de la République qui pourra relever la France, grâce à sa grande expérience. D’ailleurs cela me fait penser à un débat entre Nicolas Sarkozy et DSK dans lequel on voyait très nettement la supériorité de DSK sur les questions économiques. (« Hé bien si vous étiez mon élève, vous n’auriez pas fait cette erreur! »)
    Si j’ai une vision plus de droite que de gauche, cela n’altère en rien ma vision des choses. Je préfère voir DSK à l’Elysée en 2012 que de prendre acte de la reconduite du bail de Nicolas Sarkozy à l’Elysée. Le concret pourrait alors surpasser la démagogie.

  5. topaz dit :

    Que d’encre et de salive gaspillées ! Que ces clichés paraissent futiles et « petits » au regard de la réalité d’un DSK qui se débat pour sauver le peuple grec, qu’il n’abandonnera pas au milieu du gué. La France l’attendra. C’est facile et à la portée de tout un chacun de monter dans une porsche, d’avoir la plume assassine, mais quel prétendant à la présidentielle voudrait aujourd’hui être dans la peau de DSK ? Il quittera le FMI la tête haute. La campagne sera impitoyable, il le sait, il est prêt. Bonjour l’ambiance à Deauville !