Espagne: défaite historique du PSOE

par · 23 mai 2011

Sur 80% de bulletins dépouillés et avec une participation très honorable de plus de 60%, les résultats des municipales en Espagne sont : Parti Populaire 37, 34% (+ 2 par rapport eux dernières élections municipales), PSOE 27, 6% (-8)… défaite très dure. La ville de Barcelone socialiste depuis 1977 passerait à la CIU (nationalistes catalans), Séville, Cordoue passent à droite… qui amplifie ses scores dans ses fiefs (Madrid etc.) Pour les régions jeu Castilla, la Mancha, régions historiques du PSOE c’est la même chose… scores honorables de IU (PS)… gros scores des pro ETA, ayant renoncé à la violence au Pays Basque. Le gouvernement de Zapatero est fragilisé au moment où la pression financière internationale, augmente sur l’Espagne. Voilà qui va renforcer la pression sur l’Euro.

 

 

Les commentaires2 Commentaires

  1. bleu-etoiles dit :

    apres la catastrophe de l’affaire DSK , la defaite du PSOE , c’est beaucoup trop !!
    le gouvernement Zapatero n’a pas put resister à la crise , proteger les espagnols de la finance internationale ; le PP , ne fera pas mieux !!
    ou est la lumiere?

  2. topaz dit :

    Dans son plan de modernisation du FMI et de prise en compte des pays émergents, DSK souhaitait rompre avec la tradition d’un Européen à la présidence de l’institution. Pourtant, il avait pour Christine Lagarde beaucoup d’estime et aurait même émis le voeu qu’elle reste à Bercy et survive aux remaniements. Dans la précipitation et dans le contexte, peut-être est-elle aujourd’hui « the right person at the vacant place » pour assurer le relai.