Marche Blanche dans le 19ème

par · 26 mai 2011

Ce soir, nous étions nombreux à la marche blanche organisée par les parents, amis, voisins du jeune garçon décédé suite à l’accident dont il a été victime de la part d’un conducteur en « défaut de permis » rue Curial dans le 19ème arrondissement de Paris, le 19 mai dernier.

Cet accident est épouvantable et laisse une famille et un quartier tout entier dans une tristesse sans nom.

Sans rentrer dans une polémique, je ne peux m’empêcher de relier cet événement dramatique avec les manquements criants de la politique menée par le gouvernement en matière de lutte contre l’insécurité et la récidive.

De ne pas relier cet événement dramatique avec les mesures d’urgence et de préconisations qui auraient dues être prises pour réduire les risques liés à la consommation d’alcool au volant et la récidive plutôt que l’assouplissement du permis à point.

Et pour finir, de ne pas relier cet événement dramatique avec les polémiques actuelles de celles et ceux qui, sous couvert électoraliste, continuent de clamer haut et fort le maintien des radars au détriment des vies humaines.

De même, je m’étonne que dans ces conditions, Monsieur Guéant, toujours prompt à se porter auprès des victimes n’est pas eu ce soir, un geste, pire, qu’il ne se soit pas même pas déplacé.

Il s’agissait, ce soir, d’une marche blanche organisée suite au décès d’un enfant de 5 ans du fait du comportement imbécile d’un automobiliste récidiviste et en matière de délinquance routière, il n’y a pas de fatalité à l’échec. Mais encore faut-il agir vraiment.