Lettre aux amis de Dominique Strauss-Kahn: Unissons-nous !

par · 3 juin 2011

Paris, le 3 juin 2011

Cher(e) ami(e),

J’imagine la tristesse qui est la tienne, la partageant. Nous avons tous été bousculés par le « dimanche noir de New York ». Nous avons assisté sidérés à la mise à terre de Dominique Strauss-Kahn. Nous avons été atterrés par les accusations graves portées à son encontre. Nous n’avons pas supporté de le voir, seul et loin, entravé, livré au pilori médiatique du monde. Un sentiment de gâchis, voire de colère nous a envahi. Chacun s’apprêtait à se lancer dans le combat présidentiel décisif pour la France et l’Europe. Chacun imaginait le succès et la part qu’il y prenait. Chacun doit aujourd’hui se rendre à l’évidence : Dominique Strauss-Kahn combat maintenant pour prouver son innocence. Son temps n’est plus le nôtre, sans que nous puissions à cette étape dire de quoi l’avenir sera fait.

Beaucoup n’ont pas voulu et ne veulent pas encore se précipiter. Tourner la page est encore pour nombre d’entre nous difficile voir douloureux. Nous n’avons pas envie de passer en quelques jours à une autre équation.

Mais nous n’ignorons pas que le temps politique reprend ses droits. Et pourtant ! Confusément nous pressentons que tout cela n’a pas été vain. Nous avons bâti au cours de ces années un périmètre politique qui fut certes porté par DSK mais qui reste notre patrimoine.

Nous partageons tous les termes du rappel public cosigné par Alain Bergounioux, Michel Destot, Alain Richard et Catherine Tasca : cette révolution silencieuse défendue par DSK qui veut domestiquer, par la norme écologique et sociale, la mondialisation. Ne l’avait-il pas – et avec quel brio – engagée au FMI ? Nous partageons toujours l’idée force que l’espace pertinent pour mener ce combat est l’Europe. Et nul n’ignore que pour ce faire elle doit être réorientée. Nous partageons tous le combat contre les inégalités et la nécessité de les attaquer à la racine. La volonté de porter le socialisme au cœur de la production et de l’entreprise. Ou encore que l’on ne peut redistribuer que ce que l’on a produit. Enfin, nous défendons tous cette pensée : la gauche est l’ennemie de la dette et de la rente.

Tout cela sera encore au cœur de la présidentielle et du socialisme moderne que nous porterons.

Tout le monde partage la revendication de Pierre Moscovici et Marisol Touraine : les Strauss-Kahniens doivent peser dans la présidentielle pour la gagner !

Tout le monde fait sienne l’interpellation de Jean-Marie Le Guen sur la nécessité de préserver notre indépendance. Alors si nous partageons tout cela ensemble, rien ne s’oppose à notre rassemblement. Si ce ne sont les querelles subalternes et honnêtement, tranchées par la vie.

La présidentielle n’est pas un congrès du PS. Et il faut être vraiment naïf pour croire que le candidat DSK n’aurait pas embrassé toutes les cultures de la gauche. Mais précisément, pour que le ou la présidentiable puisse le faire, il faut qu’elles soient toutes en capacité de peser.

A quoi sert-il de pester devant la trop grande présence de certains courants – pour moi incontournables mais c’est un autre débat – si nous sommes éparpillés en mini chapelles, s’annulant les unes les autres ? Et puis, mon expérience, ou la connaissance des ressorts de chacun me dit qu’au-delà des postures du moment que je comprends, il n’est pas impossible qu’une immense majorité d’entre nous se retrouve au bout.

Il faudra, après les primaires, rassembler et sûrement mener d’autres combats.

Nous savons que l’état d’esprit a changé, le respect, l’union, sont une demande, que dis-je, une exigence du peuple de gauche ! La soif de changement, le changement qui semblait aller de soit avec DSK s’imposera de nouveau. Le traumatisme sera surmonté parce que la volonté de justice, de changement et d’alternative va trouver un nouveau viatique. Pour autant nous mesurons les risques du premier tour de la présidentielle et c’est pour cela que nous serons observés. Et nous serons durement jugés si nos attitudes, nos errements voire nos egos nous conduisent à l’échec.

Alors, pour ce qui concerne les amis de Dominique Strauss-Kahn je forme le vœu que nous puissions, sous une forme à définir, et qui ne préjuge pas de nos choix présidentiels, que nous puissions donc nous rassembler, avec la volonté de faire vivre un espace politique qui s’ouvrira nécessairement à d’autres.

En espérant que tu auras compris le sens de cette démarche que je sais très partagée, reçois cher(e) ami(e), mes amitiés,

Jean-Christophe Cambadélis
Député de Paris

Télécharger la lettre en PDF

Les commentaires33 Commentaires

  1. Nello dit :

    On en apprend tous les jours, que dis-je, toutes les heures ! Et ce n’est pas fini. Quand je pense qu’il a dû clamer son innocence, il a dû raconter sa version des faits et dire qu’il avait à faire à une prostituée, et que c’était un coup monté, mais personne ne l’a écouté, aucun crédit. Il était le coupable désigné et on n’écoute pas un coupable, surtout s’il s’agit d’un homme important. Ça s’appelle un effet pervers de la justice. On a bonne conscience parce qu’on croit, que traiter « durement » un homme important, jusqu’à l’humiliation, et qu’on surprotège la « victime » qui est noire, et pauvre, etc…etc…, eh bien on pense que c’est ça la justice. Favoriser le pauvre contre le riche, et on tombe dans une autre injustice. Quelle erreur basique, primaire, indigne d’un professionnel.
    Et on veut nous faire croire que c’est la justice américaine, non, je crois que c’est le zèle d’un
    homme qui a cru saisir l’opportunité de cette situation pour se faire valoir.
    Laissons le faire maintenant son travail jusqu’à la libération totale de DSK. Et surtout espérons qu’il va arrêter la plaignante afin qu’elle ne puisse le poursuivre au civil.
    Tout ira très vite si rien ne vient perturber le cours de la justice…….

  2. Tinetine dit :

    Shame on you, America !

    Chers amis unissons- nous. C’est le moment. On ne peut pas laisser passer pareil outrage à un homme, à une famille, à un peuple, celui de gauche. Condamnons l’Amérique, sa finance, sa justice, sa presse liée à sa politique.
    Portons plainte auprès du tribunal international européen , car le tribnal international américain doit être pourri lui aussi.

    Shame on you !

  3. Nello dit :

    La fin du cauchemar……..enfin !

  4. Nello dit :

    Comment TF1 et France 2 peuvent-ils relayer la demande de délation de cet avocat américain de la plaignante ? Une fois de plus, je suis choquée.
    Peut-être, n’a-t-il pas un dossier suffisamment chargé ?
    Mais tout de même !

  5. Nello dit :

    Je souhaite, j’espère que DSK tiendra le coup psychologiquement. Si, comme je le souhaite, il s’en sort, alors oui, cela confirmera que c’est un homme d’exception, capable de sortir la France de toutes les crises. Je me surprends à rêver que chaque Dantès a son Monte Christo et que la vengeance de DSK sera terrible.
    Mais oui Tinetine, patience, même si l’inquiétude de le voir condamner ne disparaît jamais tout à fait. Laissons la folle vague mediatique retomber et espérons qu’il ne sera pas obligé de plaider coupable pour s’en sortir.
    J’espère avoir des nouvelles sur ce blog c’est pourquoi je viens le consulter souvent.

  6. Tinetine dit :

    Nello, il faut regarder les événements tels qu’ils sont et non pas tels que nous les souhaitons.
    Même si Dsk est innocenté le mois prochain, pouvons-nous attendre de lui qu’il aille se remettre dans les gueules des loups qui l’attendent à toutes les frontières françaises ?

    Au mieux, lorsqu’il aura fait le point sur lui-même, après qu’il ait pris un bâton de pèlerin (réel ou symbolique) et passé1 bon mois dehors, lui avec lui, c’est à dire seul, en plein air, à redécouvrir des choses simples et essentielles, il nous reviendra avec une vision économique et politique neuve, novatrice. Ou il aura expurgé la finance folle, la justice folle, la politique folle.
    Je le crois capable de bien plus grandes choses que la gestion d’un FMI subclaquant et d’une pauvre France à l’agonie.
    Patience.

  7. Nello dit :

    Merci tinetine pour cette petite note d’espoir.
    Autour de moi, les gens peu à peu tournent la page DSK et se tournent vers Hollande ce qui me rend de plus en plus triste.
    Attendons donc,

  8. Tinetine dit :

    Je reste relativement optimiste avec la justice américaine à géométrie variable. Donc imprevisible Tout se passe en dehors du système judiciaire. L’accusateur investigue seul, accuse, puis balance n’importe quelle info à la presse. En principe l’accusé en fait autant, mais là, c’est pas le cas. DSK reste sur la réserve. Lui et ses avocats disent qu’il est innocent, donc aucun doute là dessus. Le temps est avec lui, bien qu’il doive lui sembler bien long. Des histoires sordides émergent : copinage de Sarko et du chef de la police de new york, trafic d’or.. Il nous faut attendre le 18 juillet et là, j’espère que nous pourrons nous faire entendre, par mail a la maison blanche, étrangement absente depuis le début de cette affaire.

  9. Nello dit :

    Chers amis
    Bien sur DSK se bat pour son innocence mais ne pouvons nous réellement rien pour lui ?
    Comment pourrait-il se défendre sur un terrain miné ?
    Vous avez confiance, vous?
    Moi j’ai très peur pour lui.
    Seulcontretous

  10. zane dit :

    je suis encore sous le choc, ça vas être plus difficile de battre sarko, je souhaite trés fort qu’il soit battu (j’ai 60 ans ma mére 86 et elle le souhaite aussi, comme quoi les « vieux « nes sont pas tous pour sarko, ni hier ni demain) si vous communiqué avec DSK, dite lui que nous sommes nombreux à le soutenir ainsi que Anne Sincler. Amitiée

  11. Tinetine dit :

    Nello, je trouve ton intervention super pertinente. Si la justice (sic) américaine admet l’innocence de Dsk fin juillet, pourrons- nous attaquer cette simili justice en justice, auprès d’un tribunal international, pour avoir saboté nos élections présidentielles de 2012, et sciemment démoli notre futur président.
    Autrement dit, quelle puissance applique à la France la politique que nous avons assenée aux pays africains? Mettre en place des roitelets dictateurs dont la fortune personnelle dépasse le PIB de son pays ?

  12. Tinetine dit :

    C’est quoi cette affaire de stock d’or disparu aux USA et vendu aux chinois, mélange avec du tungstène, que Poutine dénonce pour soutenir DSK?
    Sans rire, tapotez sur Google : dsk Poutine or et vous verrez le résultat édifiant !

  13. Nello dit :

    Je viens de visiter le blog de Pierre Moscovici et je suis choquée de n’y avoir pas trouvé un seul mot de soutien à Dominique Strauss Kahn.
    Il y a tout de même une question que je voudrais poser à quelqu’un : est-il légal qu’une
    personnalité de l’importance de Dominique Strauss Kahn soit ainsi maltraitée sur les plaintes d’une femme de ménage, sans qu’aucune preuve ne soit établie ? N’y a t-il personne en France pour le tirer de là ? C’est cet immobilisme du gouvernement français qui me renforce dans l’idée que nous vivons là les effets d’une machination machiavélique voulue par ce gouvernement.
    Pourquoi toute la force du PS réunie ne se manifeste-t-elle pas auprès du gouvernement pour dénoncer son comportement.
    Pourquoi toutes les personnalités du PS comme celles de l’UMP s’en remettent toutes à la justice américaine alors que partout on nous explique dans tous les sens, les dérives de cette justice.
    Comment se fait-il que le PS se laisse ainsi arracher son candidat, qui avait toutes les chances de gagner les élections présidentielles, sans broncher plus que cela ?
    Pourquoi ne pas lancer un appel à tous les francais, à manifester dans la rue leur
    mécontentement dans ce traitement qu’ils jugent indigne, à l’encontre Dun Monsieur de cette qualité.
    Ne voyez vous pas que cette mollesse du PS laisse supposer que vous le croyez coupable ?
    Alors que toutes les démonstrations médiatiques nous montrent que la volonté de tous les puissants est d’écraser et de ruiner Dominique Strauss Kahn, nous nous en remettrions à la justice americaine ?
    Ne voyez vous pas que toute l’intelligence de DSK et de ses avocats n’arriveront peut être pas à surmonter ce tsunami né par la volonté de certains très puissants ?
    Et comment pouvez vous prendre le risque de le voir broyé par la non justice américaine en le laissant jeter en prison pour 70 ans et même y mourir ?
    Alors, envoyer des lettres de soutien c’est bien, mais agir en sortant dans la rue et en mettant la pression auprès du gouvernement pour qu’il sorte DSK de là , serait autrement plus efficace.
    Et si le gouvernement français ne fait rien, alors cela éclairerait les français sur son machiavélisme.
    Mais de grâce, vous les représentants , les dirigeants du PS , ne baissez pas les bras car sachez le, si nous baissons les bras, nous tuons DSK.
    Si comme moi, vous êtes convaincus de son innocence , alors il faut agir et faire pression sur le gouvernement.
    Je suis une simple citoyenne française qui ne supporte pas de se taire et de ne rien faire face à la mise à mort d’un homme, dont le seul crime est d’avoir voulu présenter sa candidature à la présidence de la république française en ayant de fortes chances de l’emporter.
    Je suis sûre de n’être pas la seule à vouloir être en tête d’une telle manifestation.
    Merci de publier ce CRI de colère .
    Nello

  14. Khatib dit :

    Je partage ce qui a été dit plus haut, sans angélisme, mais il est impensable qu’un homme comme DSK qui a et chacun peut le vérifier aussi bien agi dans sa vie au profit du plus grand nombre, puisse faire plus de prison qu’un criminel! Toutes mes pensées pour le soutenir ainsi que sa famille.
    C’est aussi la France qui est trainée dans la boue à travers lui au nom d’un puritanisme qui cache une grande violence ,et évite de parler des vrais malfaisants, ce qui ont envoyés à la mort des jeunes gens pour rien en Irak par exemple.
    Quelle tristesse et quel dommage pour notre pays!
    Maintenant, à qui faire confiance pour la France?
    Gardons le moral…

  15. joelle dit :

    Bonjour,
    Merci pour ce site…. pas une seconde je n’ai cru a cette histoire scandaleuse… ont nous prend pour des moutons. Malheureusement beaucoup de français en sont. Tout mon soutien pour monsieur DSK et sa femme. COURAGE… nous pensons a vous. TRES CORDIALEMENT.
    Joelle

  16. Isabelle dit :

    Encore des images tellement dures ! J’ai trouvé DSK très affecté par ces évènements, cela fait peine à voir. La médiatisation de toute cette affaire est à charge pour DSK, et il est présenté comme coupable avant d’être jugé. On dit qu’à présent le temps de la défense est arrivé mais il semble y avoir tellement de sources d’opposition : noirs contre blancs, pauvres contres riches, faibles contre puissants, révolte des femmes de chambres, réélection du procureur, etc… Pour compliquer le tout, cela se passe sur le territoire américain, loin de nous.
    Pouvez-vous au moins contribuer à créer un espace où chacun pourra apporter son soutien à Anne Sinclair et DSK ?
    Quand à la suite pour le PS : il a perdu son meilleur candidat, et vraiment imaginer la suite avec François Hollande ou Ségolène Royal, cela n’est guère tentant. Et même l’éventuelle candidature de Martine Aubry ne fait pas rêver. Alors, je vous en prie les Strausskahniens, réunissez-vous et partez au combat. Si votre leader est indisponible pour le moment, les idées restent et méritent d’être défendues. Et si l’un d’entre-vous se présentait aux primaires ?
    J’envoie plein de courage à Anne Sinclair et DSK. Il faut tenir. Personne ne mérite d’être traité ainsi avant tout jugement.

  17. Tinetine dit :

    Belle image, Anne et Dominique entrant unis, concentres malgré les huées au tribunal.
    Et pas un mot a l’encontre de son adversaire. Bravo. Classe. Tant mieux si vous pouvez avancer dans ce dédale de justice sans désintégrer une pauvre fille pas plus préparée que vous au 4′ pouvoir : le pouvoir médiatique.

  18. michele dit :

    Une fois encore, transmettez à Anne Sinclair et Dominique StraussKhan notre soutien sans faille.
    C’est, à la fois, avec un pincement de coeur et, également, avec le sentiment d’être inutile que nous avons regardé ce qui se passait au tribunal… J’ai trouvé DSK bien changé, essayant de faire bonne figure mais en réalité, à la fois abattu et révolté..Ce fut ma perception….quel cauchemar doivent-ils vivre!!! je salue le comportement digne de son épouse et de sa fille..

    j’espère que ce procès sera « juste »mais j’ai peur, tant de paramètres nous échappent….

    Oui, tous les Strausskanhiens doivent se réunir et peser dans le parti. Après tout, vous étiez une équipe forte et gagnante. Le programme de DSK était également le vôtre, alors allez-y, combattez durement et votre victoire sera celle de DSK et celle de son épouse….
    Nous comptons sur vous

    bien sincèrement

  19. Michele morel dit :

    Je lui offre tout mon soutien, comment vous aider?

  20. Michele morel dit :

    Je suis effarée de cequi se passe en Amérique je crois profondément en linnovence de m strauss Kahn je ne suis pas socialiste. Mais un humaniste. Ok, tout est contre lui sauf tous, nous tous qui ne jugeons pas sommes seulement des hommes et des femmes avec leurs faiblesses et leur force.

  21. DUPIN dit :

    Bonsoir,
    M. Cambadélis, je viens de vous entendre sur France 2. Vous avez dit quelque chose d’essentiel, à savoir que si DSK était condamné, il mourrait en prison puisque sa peine pourrait s’élever à 74 ans. Cela m’a glacé le sang. Comprendre, en effet, qu’il s’agirait finalement d’une condamnation à mort, pose inévitablement une question fondamentale quand on vit dans un pays qui a su se débarrasser d’une ignominie aussi barbare. Évidemment, il s’agissait bien de la décision politique d’un président socialiste qui s’y était engagé dans sa campagne électorale. Si la théorie du complot ne peut séduire les hommes de bon sens, reste que les coïncidences sont troublantes dans l’affaire DSK. Elles resteront historiques, à coup sûr.
    Dans ce même journal de France 2, il était évoqué que cette affaire pourrirait la campagne du PS, ne serait-ce que par ses développements tout au long de cette campagne. DSK semble inévitablement déjà condamné par les médias comme, peut-être, par les populations. S’il était acquitté, le soupçon de la puissance de son argent planerait de toute façon sur la légitimité de son innocence.
    Au-delà des dessous de cette affaire, politique, quel monde se préfigure-t-il au juste lorsque les dictateurs les plus sanguinaires sont simplement en liberté quelque part dans le monde et quasi assurés, grâce à leurs milliards accumulés, de ne jamais être condamnés à autre chose que de se la couler douce au soleil ?
    Il y avait pourtant un petit homme, très savant, très compétent, très gênant aussi, qui aurait été un président hors du commun, un politique.
    Face à cela, la gauche doit gagner, haut et fort. C’est bien le basculement de la France à gauche qui inquiète le monde car il entraînera l’Europe. L’enjeu est énorme et nous sommes à un doigt de ce basculement. Révolutions populaires dans les pays arabes (sans extémismes), révoltes populaires partout contre les politiques de rigueur dictées par les évaluations des capacités des pays à rembourser leurs dettes, donc des marchés financiers. C’était pas le monde dont on rêvait aux lendemains de la seconde guerre mondiale.
    D’accord avec vous pour passer à un socialisme moderne, contemporain.
    C’est notre survie à tous en France, en Europe, dans le monde.
    Pensées pour Dominique SK: je ne crois pas à ta culpabilité mais à tes qualités.
    JD

  22. Martine Lévy Garboua dit :

    Je trouve inadmissible le comportement de certains américains qui criaient SHAME ON YOU devant le tribunal, Ce jugement me parait déjà faussé, étant donné la stupidité du système américain, je suis vraiment décue des américains en général alors que j’avais de l’admiration pour eux, maintenant je les trouve ridicule, et si j’étais à N.Y. j’aurais été manifester en faveur de DSK

  23. madame le gall Armen dit :

    encore aujourd’hui,bien que n’étant pas socialiste, je renouvelle mon soutien à D.S.K et à sa femme Anne dans cette épreuve douloureuse….j’espère ,monsieur Cambadelis qu’il vous est possible de lui faire part de nos messages

  24. MITSY dit :

    Bonjour,
    après les nouvelles images très éprouvantes d’aujourd’hui, je viens tout simplement témoigner de mon soutien à Anne Saint-Clair et DSK . Je pense que beaucoup de personnes souhaitent en faire autant mais ne savent pas à qui écrire.

  25. Audibert dit :

    Jean Christophe, nous sommes nombreux à être égarés, comme si nous avions perdu notre boussole. D’autres n’ont pas attendu bien longtemps pour faire devant nous la danse du ventre pour nous recruter. Partout, dans chaque département, nous sommes à l’affut de tes messages et ceux de Jean Marie, pour continuer l’aventure en attendant que Dominique revienne nous rejoindre. Oui, nous sommes éparpillés, mais pas qu’en mini-chapelle, mais plus simplement isolés. Il va falloir vite rallumer le phare qui va nous guider. Merci
    Audibert de Maisons Alfort

  26. GS dit :

    M. Cambadelis, je vous trouve très bon dans cette épreuve.

    Je suis intégralement d’accord avec ce que vous dites dans cette lettre, et notamment avec cela :

    « Alors si nous partageons tout cela ensemble, rien ne s’oppose à notre rassemblement. Si ce ne sont les querelles subalternes et honnêtement, tranchées par la vie.

    La présidentielle n’est pas un congrès du PS. Et il faut être vraiment naïf pour croire que le candidat DSK n’aurait pas embrassé toutes les cultures de la gauche. Mais précisément, pour que le ou la présidentiable puisse le faire, il faut qu’elles soient toutes en capacité de peser. »

  27. Anne Dardillat dit :

    La remarque de « rive gauche » me paraît frappée au coin du bon sens.

  28. Patrick P. dit :

    Oui, le respect et l’union sont, plus que jamais, une exigence du peuple de gauche. Et oui, les Strauss-kahniens ont, aujourd’hui, à monter l’exemple. C’est le moins que nous puissions faire pour continuer de porter cette « révolution silencieuse défendue par DSK »…

  29. Lo Pinto Antonio FFE du Parti Milan dit :

    J’y serai!

  30. Merci cher Monsieur, pour votre lettre. Oui il faut ne pas s’arréter et continuer le combat qu’aurait mené Dominique Strauss Kahn. Nous comptons sur vous et sur tous ses amis (es) pour faire gagner son « courant ».

  31. topaz dit :

    Sur le foyer calciné du présent

  32. rivegauche dit :

    Oui, dépêchez vous parce que nous, on est paumés là.

    dépêchez vous de vous unir, de prendre vos responsabilités, de définir une ligne claire et clairement lisible par nous tous.

    nous étions sur une autoroute avec le ticket DSK dans notre poche, et maintenant nous sommes sortis de cette route et nous ne savons plus où nous sommes. Il est de votre devoir de nous ramener chez nous.

  33. topaz dit :

    Sur le foyer du présent calciné, sur le foyer des aïeux cher à Jaurès, la marche vers un idéal nouveau a perdu son commandeur, pas son chemin …