Mois juillet 2011

31 Juil

Commentaires fermés sur Disparition de deux jeunes Françaises en Argentine

Disparition de deux jeunes Françaises en Argentine

par

 

C’est avec peine et émotion que le Parti socialiste a reçu l’annonce du décès de deux jeunes Françaises, victimes d’un assassinat en Argentine.

Face à cet acte d’une odieuse cruauté, nous tenons à adresser nos condoléances à leurs familles et à leurs proches, et les assurer de notre soutien dans cette épreuve. Le Parti socialiste appelle les autorités argentines à tout mettre en œuvre pour identifier, retrouver et rapidement traduire en justice les responsables de ces crimes.

31 Juil

1 Comment

Syrie: la répression fait toujours plus de victimes

par

Le Parti socialiste condamne avec force la recrudescence des violences à l’encontre de la contestation démocratique en Syrie.

Partout dans le pays, les autorités syriennes poursuivent la violente répression qu’ils mènent depuis le 15 mars dernier – date des premières manifestations. Tôt ce matin, l’armée et les forces de sécurité ont fait incursion dans Hama, et mené une nouvelle offensive meurtrière. On rapporte également de nouveaux morts dans l’Est et le Sud du pays.

La liste des victimes, morts et blessés, s’allonge jour après jour. Plus de 12.000 personnes ont également été arrêtées, des milliers d’autres ont été déplacées.

La communauté internationale doit se saisir et mettre un terme à ces exactions.

L’ONU comme l’Union européenne doivent immédiatement décider de mesures fortes et contraindre le régime syrien à mettre fin à ces exactions. Le PS demande également à ce que la Cour Pénale Internationale soit saisie, et permette de traduire en justice les responsables des crimes commis.

26 Juil

3 Comments

Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy

par

Monsieur le Président sortant,

Vous avez bien voulu sous une forme, somme toute, peu constitutionnelle vous adresser à moi et à mes collègues.

Les déficits vous préoccupent . Et il y a, il est vrai, péril en la demeure !

Au 1er trimestre 2011, la dette publique de la France s’élevait à 1 646 milliards, soit, 84,5 % du PIB, et vous prévoyez qu’il atteindra en 2012, quelques 86, 9 %.

Cette dette, qu’il faut bien nommer « Sarkozy », est colossale et sans précédent. Et elle n’est pas arrivée par hasard. A près de 80 %, elle est due à votre gestion.

Évidemment, vous venez de vous rendre compte qu’elle menace notre souveraineté budgétaire. Si le problème est si important qu’il vous soit nécessaire d’en appeler directement aux parlementaires, ne serait-il pas indispensable de vous adresser directement à la nation ?

S’agit-il de faire face ou de tenter de dresser l’opinion contre l’opposition ? Ne serait-il pas juste et honnête  d’indiquer votre responsabilité ?

Vous semblez vouloir en appeler à l’union nationale, comme le fait Monsieur Barack Obama. Mais ce dernier refuse les coupes sombres sociales. Et, il veut augmenter les impôts. Est-ce votre objectif ?

S’unir pour défendre la France tout en défendant l’euro nous semble noble. Mais peut-on faire face à la catastrophe que vous nous annoncez en continuant la même politique ?

Celle qui privilégie la rente sur le travail ? Celle qui protège les revenus du capital sur le travail ? Celle qui fut votre viatique pendant 4 ans privilégiant le bouclier des riches à la consommation du plus grand nombre.

Car, enfin, si votre politique était juste et efficace, comment en sommes nous arrivés là ?

Monsieur le Président, nous pourrions vous croire si vous nous aviez dit que, devant un péril aussi grand ,vous vous sacrifiiez sur l’autel de l’union sacrée. Mais là, analysant votre responsabilité dans la situation de la France, nous ne pouvons voir qu’une tentative désespérée d’échapper au courroux des français.

Oui, il y a urgence comme vous venez de l’avouer. Il y a urgence de faire autre chose et autrement. Et c’est la raison pour laquelle je me refuse de soutenir une politique qui a échouée. Les Français, comme moi, jugeront votre appel comme un paravent de votre désastre économique et financier pour la France.

Pour redresser la France et la sauver de la catastrophe dont vous voulez faire porter la responsabilité à vos successeurs. Je vous dis, nous sommes prêts à une autre politique sérieuse mais rompant avec la vôtre.

Vous comprendrez Monsieur le Président sortant que je ne peux, ni de près, ni de loin, m’associer à la défense de votre bilan.

Veuillez, Monsieur le Président, recevoir l’expression de mes sentiments distingués.

Jean-Christophe CAMBADELIS, Député de Paris

26 Juil

2 Comments

La bonapartisation de Barack Obama

par

Le Président des Etats-Unis a décidé d’utiliser les négociations en vue d’un accord bi-partisan sur la dette américaine pour s’élever au dessus du Congrès. En s’adressant directement à la nation américaine, stigmatisant ainsi les politiques qui sont incapables d’être à la hauteur des enjeux, Barack Obama poursuit plusieurs objectifs.

Budgétaires évidemment, il s’agit de s’éloigner du défaut de paiement. Mais aussi politique. Il se fait rempart de l’intérêt général face aux « politiciens de Washington ». Électoral aussi, en opposant l’augmentation des impôts aux coupes sombres dans le domaine social.

Enfin, il s’élève au-dessus des républicains et démocrates en sachant que les républicains sont tenaillés par le Tea Party. Barack Obama tente de coincer les républicains, reprendre l’initiative et s’imposer comme LE Président face à tous ses concurrents

catégorie Actualité, Ecrits, Expressions

Tag

23 Juil

3 Comments

Boucherie à Oslo.

par

Un attentat qui avait pour objectif de faire une boucherie a été perpétré à Oslo. On se dirige vers le fondamentalisme chrétien comme quoi, l’islam, n’en aurait pas le monopole. Voire, vers l’extrême droite norvégienne nationaliste et xénophobe.

Ce degré de violence en dit long sur la dérive de ces groupes. On connaît dans l’Europe à laquelle la Norvège n’appartient pas, une dérive inquiétante.

Certes et heureusement, tous ne sont pas aussi délirant et violent.

Mais le soubassement est là.

La solidarité avec les norvégiens est évidente et bienvenue.

 

catégorie Actualité, Ecrits, Expressions

Tag

22 Juil

2 Comments

Sarkozy peut-il être battu ?

par

Il le sera. Le président sortant a repris quatre points dans les sondages et déjà on pavoise. A moins de 35% on imagine le socle du rejet… DSK out ! on s’est repris a espérer à l’élysée. Alors quand le come back fut annoncé on s’est déchainé. L’affaire Banon, ce feu nucléaire promis à DSK, fut évidemment réactivé. L’avocat fila dard dard (sic) à New York pour tenter de sauver un procès très mal engagé. On menaça même François Hollande de l’impliquer par médias interposés, après avoir tenté de salir Martine Aubry.

Car voilà le problème de l’exécutif, c’est le rejet de fer de l’opinion. Et Nicolas Sarkozy, mis sous tente à oxygène par la diplomatie d’Alain Juppé, a bien du mal a respirer. Les faits sont têtus. C’est le bilan calamiteux qui est jugé. Les erreurs et faux pas qui sont sans appel. Sarkozy a beau gommé comme un mauvais écolier les fautes sur son cahier rien n’y fait. Il a été vu et sera sanctionné. Soixante pour cent des français en sont persuadés, si le Parti Socialiste est au 2ème tour et pour cela aujourd’hui il vaut mieux incarner la gauche, Sarkozy sera éliminé.

 

22 Juil

Commentaires fermés sur Sommet européen

Sommet européen

par


Le Parti socialiste se réjouit d’un accord au sommet de la zone Euro. Le message de solidarité avec la Grèce était décisif, même si il est tardif.

C’est un accord en demi-teinte avec des demi-mesures : le secteur privé est mis à contribution mais de façon coûteuse pour l’Union européenne et le peuple grec.

 Nous sommes loin des vraies solutions que le PS et le PSE réclament:

 – Un gouvernement pour la zone Euro doté d’un ministre des Finances;

 – La taxation des transactions financières pour que les marchés contribuent à réparer la crise qu’ils ont provoquée;

 – Émission d’eurobonds pour soutenir les États menacés par la spéculation;

 – Capacité d’emprunt pour la BCE afin de financer les investissements d’avenir (énergies, numérique, transports, santé).

 L’Europe a toujours besoin de changer de cap pour briser la spéculation.

21 Juil

Commentaires fermés sur Le Galibier: la plus belle étape depuis une décennie

Le Galibier: la plus belle étape depuis une décennie

par

Andy Schleck qui s’envole tel un Charly Gaul dans l’Izoard et dans le vent. Laissant les sceptiques à leur commentaire. Il tient dans la plaine et résiste dans le Galibier a un Cadel Evans qui seul va combler deux minutes sur Schleck. Pendant que Thomas Voeckler garde le maillot jaune pour une poignée de seconde soutenu par un étonnant Pierre Rolland qui était le seul à pouvoir suivre Andy Schleck lors de son démarrage. Alors que Contador et Sanchez s’effondraient et que les autres passaient par la fenêtre comme on le dit dans le tour. Quatre vingt coureurs hors délais dont le maillot vert. Palpitant et captivant.

21 Juil

Commentaires fermés sur L’Europe piétine face aux spéculateurs

L’Europe piétine face aux spéculateurs

par

Tous les trimestres Merkel, Sarkozy, Barroso se réunissent d’urgence pour un nouveau plan de sauvetage de l’Euro. Le ballet de Bruxelles est à l’Europe ce que furent la montée des marchés sous la 4ème République. Une succession de réunions qui ne règlent rien sur le fond. Le triumvirat qui préside aux destinées de l’Europe est prisonnier de l’orthodoxie libérale qui est elle, l’idéologie des agences de notation.

Voilà pourquoi la 1ère mesure de rupture devrait être une agence de notation indépendante. Puis un plan concerté comme le réclame Martine Aubry et douze dirigeants socialistes européens (gouvernement, taxation des transactions, émission d’eurobonds, etc… ). Un vrai plan de relance pour l’Europe qui tourne le dos aux recettes qui ont conduit l’Europe à la crise.

20 Juil

Commentaires fermés sur Guinée: une attentat inacceptable

Guinée: une attentat inacceptable

par

Le Parti Socialiste condamne avec la plus grande force l’attaque à l’arme lourde menée contre la résidence du Président démocratiquement élu Alpha Condé. Tous les Guinéens se doivent d’accepter l’autorité du chef de l’Etat et, à ce titre, le Parti Socialiste salue les efforts du Président Condé pour faire respecter la prédominance du pouvoir civil sur le pouvoir militaire. Le Parti Socialiste se réjouit aussi des appels au calme lancé par le Président et l’opposition démocratique, afin que le climat politique reste propice en Guinée à la tenue d’élections législatives paisibles, sincères et transparentes dans les meilleurs délais.