DSK: on se réjouit dans les couloirs du conseil de l’IS de sa possible liberté

par · 1 juillet 2011

A Athènes de Georgios Papandréou, Président de l’IS, en passant par Tanor Dieng le concurent de Abdoulaye Wade au Sénégal, de Nabil Shat le négociateur palestinien à Poul Nyrup Rasmussen, Président du PSE ou encore Martin Shultz voire les délégations mexicaine, marocaine, finlandaise ou australienne etc. Tous nous disent leur joie de l’issue positive pour « celui qui garde une aura réformiste mondiale » comme nous disent les canadiens. En même temps, nous suivons les interventions de nombreux leaders des révolutions arabes en séance, prélude à un débat sur la rénovation de l’Internationale Socialiste. Un autre sujet qui agite les débats.

Les commentaires4 Commentaires

  1. Patrick P. dit :

    Et nous voilà, à peine Madame Lagarde a-t-elle été nommée, à regretter, un peu plus, le départ prématuré de Dominique Strauss-Kahn du FMI.

  2. Frederic Audibert dit :

    Un jour nouveau jour se lève, aujourd’hui sur la vieille Europe et bientôt sur les lointaines Amériques.
    Au cœur de la tempête; pas un seul instant, nous n’avons douté. La flamme du soutien ne s’est jamais éteinte.
    Tout les grands donneurs de leçons ont enfourché l’opportunisme le plus abject. Auprès de la flamme de nos convictions, il ne restera plus que les cendres de la rumeur, de l’hypocrisie, du mensonge et du mépris.
    Nous n’oublierons rien. Pas un seul instant. Rien.

  3. topaz dit :

    Il ne faut pas froisser les dieux … Laissons au Destin sa part de bohême et gardons nos convictions.

  4. The Come Back dit :

    Depuis le début je savais qu’il était innocent, je suis passé par tous les états, dépit, ironie, désespoir et humour.

    Bien sur que DSK est innocent, Reviens, comme je serai content quand je voterai pour toi, et je suis pas juif ni friqué, mais je pense être suffisamment évolué pour reconnaître la qualité d’un homme d’état au delà… et puis de toute facon mon point de vue, les juifs sont un liant pour les sociétés modernes comme passés, et le fric un moyen humaniste quand il est bien utilisé.

    Mazel Tov

    Je ne vois que vous à gauche

    Defends toi et bouffes nous ces primaires