Faire de la défense de l’Euro le renouveau de l’Europe

par · 13 juillet 2011

On se souvient du ricanement de Monsieur Alan Greenspan lors de la création de l’euro. L’homme, a qui l’on doit en partie une crise financière sans précédent, exprimait l’état d’esprit du capitalisme financier anglo-saxon. L’euro allait concurrencer le dollar, supplanter le franc suisse et le yen.

Il ouvrait la voie à une économie intégrée et un marché supplantant la puissance anglo-saxonne. Il ne pouvait en être question pour New -York et la city déjà pris en sandwich par les émergents et les chinois. Malheureusement, les politiques libérales ont entravé cette marche et fragilisé la zone euro. La spéculation de New -York et Londres en a profité. Galéjade ?

Pourquoi l’Angleterre qui affiche un déficit de 10% du PIB donc supérieur à la zone euro n’est-elle pas attaquée ? L’offensive a pour but de disloquer la zone euro pour « tenir » les marchés nationaux dans des normes qui soient celles du capitalisme financier bref du Sarkozy – Merkel renforcé !

L’Europe réagit faiblement et en retard. Il serait utile, à l’instar de l’appel Delors, Sigmard Gabriel, Cohn-Bendit, Aubry, d’en appeler à la défense de l’euro, de promouvoir un patriotisme européen et relancer l’Europe sur des bases nouvelles.  Il faut faire de la défense de l’euro un point d’appui pour le renouveau : 1/ Coordination économique; 2/ Mutualisation des déficits (euro bond); 3/ Taxe sur les transaction, etc…

Les commentaires1 Commentaire

  1. ANANAS dit :

    Archi archi d’accord