Syrie: la répression fait toujours plus de victimes

par · 31 juillet 2011

Le Parti socialiste condamne avec force la recrudescence des violences à l’encontre de la contestation démocratique en Syrie.

Partout dans le pays, les autorités syriennes poursuivent la violente répression qu’ils mènent depuis le 15 mars dernier – date des premières manifestations. Tôt ce matin, l’armée et les forces de sécurité ont fait incursion dans Hama, et mené une nouvelle offensive meurtrière. On rapporte également de nouveaux morts dans l’Est et le Sud du pays.

La liste des victimes, morts et blessés, s’allonge jour après jour. Plus de 12.000 personnes ont également été arrêtées, des milliers d’autres ont été déplacées.

La communauté internationale doit se saisir et mettre un terme à ces exactions.

L’ONU comme l’Union européenne doivent immédiatement décider de mesures fortes et contraindre le régime syrien à mettre fin à ces exactions. Le PS demande également à ce que la Cour Pénale Internationale soit saisie, et permette de traduire en justice les responsables des crimes commis.

Les commentaires1 Commentaire

  1. realisteounaif dit :

    Contestation démocratique ou lutte religieuse ?

    Est- on vraiment sûr que la contestation soit démocratique ?
    Il y a eu dans le passé plusieurs insurrections des frères musulmans contre les Alaouites au pouvoir. Les Alaouites du Parti Baas ne sont pas considérés comme des musulmans par les intégristes musulmans et pour cette raison protègent les chrétiens syriens.
    Ce n’est pas la démocratie que veulent établir les frères musulmans et consorts, mais une théocratie ! ce n’est tout de même pas la même chose.

    Ce qui me frappe dans les commentaires sur la révolte en Syrie c’est cette absence d’évocation du problème religieux, pourtant fondamental dans la compréhension des luttes
    de pouvoir.
    Peut être faudrait il s’interroger également sur les pays qui sont favorables à un régime islamique parce qu’ils ont la laïcité en horreur ?
    N’y a t’ il pas une manipulation de l’opinion mondiale par ces pays ?