SYRIE

par · 13 septembre 2011

Rafah Nached, psychanalyste syrienne de renommée internationale et engagée dans la lutte pour la démocratie dans son pays, a été arrêtée samedi 10 septembre à l’aéroport de Damas, lorsqu’elle s’apprêtait à se rendre à Paris.

Le Parti socialiste condamne fermement cette nouvelle violation des droits et des libertés des citoyens par le régime de Bachar Al Assad. Il appelle à la libération immédiate de Rafah Nached, ainsi que de tous les autres prisonniers d’opinion.

En six mois, la répression de la contestation démocratique et pacifique des syriens par un régime qui a perdu toute légitimité aux yeux du peuple, a fait plus de 2600 morts et plusieurs milliers de blessés.

Le Parti socialiste réaffirme son soutien et sa solidarité avec le peuple syrien. Il appelle une nouvelle fois le Conseil de sécurité de l’ONU, l’Union européenne et la Ligue des pays arabes à agir vigoureusement et sans ambiguïté pour faire cesser la répression meurtrière et pour que la Syrie s’engage sur la voie des réformes politiques véritables et conséquentes.