[Parti Socialiste] Iran

par · 27 septembre 2011

Un tribunal révolutionnaire de Téhéran vient de condamner à 11 ans d’emprisonnement avec sursis, la vice-présidente de l’Association de défense des Droits de l’homme en Iran, Madame Nargues Mohammadi.

Madame Mohammadi, également présidente du Conseil national de la paix, est une militante connue des droits de l’homme. Elle n’est membre d’aucune formation politique en Iran.

Le Parti socialiste dénonce avec fermeté la condamnation de Mme Mohammadi et les mesures de pressions physique et morale allant jusqu’à l’emprisonnement arbitraire que le régime iranien impose aux écrivains, aux cinéastes, aux avocats et aux représentants de la société civile.

Le Parti socialiste n’oublie pas que plusieurs dizaines de personnalités politiques et sont toujours prisonniers en Iran. Il réitère sa demande de libération immédiate de ces prisonniers d’opinion.