A propos du communiqué du PS sur la libération de Gilad Shalit

par · 20 octobre 2011

J’ai manqué de vigilance. Tout à notre joie de voir Gilad Shalit libéré. Nous avons laissé passer un communiqué qui pouvait être mal interprété. Loin de nous l’idée de comparer le kidnappé Shalit et les prisonniers palestiniens. Ni même de mettre sur un même plan les conditions de détention. Il n’en reste pas moins que le gouvernement Netanyahu a négocié avec le Hamas pour obtenir un échange qu’il ne nous appartient pas de critiquer. Nous ne reprouvons pas cette négociation. Mais hier on attaquait la position du PS précisément parce qu’elle estimait difficile de faire comme si le Hamas n’existait pas. Si il y a un reproche a faire au texte du PS c’est qu’il ne réintègre pas les efforts de l’autorité palestinienne pour obtenir la libération de Gilad Shalit. Car le risque est grand que le Hamas, dans les cordes après le prestige obtenu par le Fatha avec la résolution des Nations Unies pour un état palestinien, se serve de ces libérations pour contester le-dit prestige de l’autorité palestinienne. Espérons maintenant que la désescalade que nous appellions de nos voeux soit en marche et non le ferment de la division palestinienne. Espérons que ces gestes courageux conduisent à une paix juste et durable.